Collectivités locales

Rossinot s’insurge

L’annonce qui fait mal ! Après l’annonce par le gouvernement d’une baisse de 4,5 milliards d’euros d’ici 2015 de ses concours financiers au niveau des collectivités locales, c’est le coup de massue pour bon nombre de collectivités. Avec ses casquettes de secrétaire général de l’Association des maires de France, de l’Association des maires des grandes […]


» Publié dans le numéro 1580 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

L’annonce qui fait mal ! Après l’annonce par le gouvernement d’une baisse de 4,5 milliards d’euros d’ici 2015 de ses concours financiers au niveau des collectivités locales, c’est le coup de massue pour bon nombre de collectivités. Avec ses casquettes de secrétaire général de l’Association des maires de France, de l’Association des maires des grandes villes, André Rossinot «s’insurge contre ces méthodes et ce diktat et j’appelle tous les élus locaux à résister.» Dans un communiqué, le président du Grand Nancy et maire de la cité ducale assure que l’annonce faite par François Hollande, le président de la République, est «non seulement une provocation, mais bien plus encore, un coup de couteau dans le dos des collectivités locales, alors même qu’il annonçait dans son programme de campagne (la proposition 54) de conclure un pacte de confiance et de solidarité garantissant le niveau des dotations à leur niveau actuel.» Pour André Rossinot : «les collectivités locales se retrouvent prises en étau entre une baisse inouïe de leurs recettes et une augmentation de leurs dépenses imposées par l’Etat (…) Le gouvernement promet donc aux acteurs locaux des lendemains qui déchantent avec un risque de recul sur la qualité des services à la population et sur le montant de l’investissement porteur d’emplois dans le bâtiment et les travaux publics.»

Environnement

Histoires d’eaux en mai

Les systèmes de gestion de l’eau et de l’assainissement non centralisés ! C’est sur ce thème que le pôle de compétitivité «Hydréos» annonce la tenue d’un colloque technique, les 16 et 17 mai au Palais des Congrès de Nancy. Un colloque organisé avec l’appui du partenariat français sur l’eau des pôles de compétitivité : Eau, Dream et Alsace Ergivie et des partenaires allemands. «Ces deux jours sont à destination des entreprises françaises et allemandes intéressées par une information stratégique et par des partenariats pour l’export (marchés nationaux, Europe de l’Est, pays francophone…)», expliquent les organisateurs. « Il intéresse également tous les acteurs impliqués dans l’innovation et l’accompagnement des entreprises sur ces marchés». Toutes les infos sont sur le www. smallwatersystems2013.fr

Nancy

Primée, labellisée et certifiée

La ville de Nancy et ses agents ont été mis à l’honneur le 12 février dernier à l’occasion de la cérémonie de remise des prix, labels et certificats qualités à l’hôtel de ville. En se lançant dans la démarche qualité dès 1996, Nancy fut l’une des villes pionnières dans ce domaine, puisqu’une demi-douzaine de collectivités seulement étaient engagées dans cette démarche à l’époque. Une quinzaine d’années plus tard, la ville et ses services ont reçu près de soixante-dix distinctions, tous secteurs confondus : accueil, fonctionnement des services, management, maîtrise des risques, sécurité… Et affiche un beau bilan, la certification ISO 9001 d’une dizaine de services en 10 ans, et depuis le service de l’urbanisme en 2000 à la gestion du patrimoine, arboré de celui de la Ville en 2010 ou encore le prix LQE (Lorraine Qualité Environnement) en 2006 et 2009 pour la rénovation de l’école maternelle Clémenceau et de l’école élémentaire Buffon, selon des principes HQE (Haute Qualité Environnementale). Cette cérémonie avait pour but de valoriser ce beau palmarès et de faire connaître auprès du grand public et des agents les démarches entreprises par la Ville. Elle a également été l’occasion de récompenser 188 agents municipaux impliqués dans la démarche «Qualité» de leur service.

Pays du Saintois

Elections le 21 février ?

Date pressentie le 21 février à 19 h 30 à la salle polyvalente de Tantonville, pour l’installation du conseil communautaire de la communauté de communes du Pays du Saintois et l’élection de son président et de ses vice-présidents ! C’est ce qu’annonce la préfecture de Meurthe-et-Moselle dans un communiqué concernant la création de cette nouvelle structure intercommunale. «Dans le cadre de la rationalisation de la carte intercommunale, le préfet de Meurtheet- Moselle a proposé la création de la communauté de communes du Pays du Saintois, issue de la fusion des communautés de communes du Saintois, de la Pipistrelle et du Mirabée, avec l’adjonction des communes de Quevilloncourt, Gerbécourtet- Haplemont et Houdreville. Ce projet a été majoritairement approuvé par les conseils municipaux des communes concernées. Le 15 décembre 2012, le président et les vice-présidents ont été élus», relate la préfecture. Une élection contestée alors par Jean-Jacques Henry et Denis Renaudin, respectivement président et vice-président de l’ancienne communauté de communes du Saintois, devant le Tribunal administratif de Nancy. «Le Tribunal administratif vient de rendre ses jugements. Il annule l’élection du président et du vice-président de la communauté de communes du Pays du Saintois, mais ne retient pas les griefs formulés sur les irrégularités du vote. Le Tribunal estime simplement que l’arrêté de fusion, qui a été pris le 19 décembre, aurait du être pris avant la date des élections du 15 décembre.» D’où cette nouvelle élection envisagée dans quelques jours.

Toul

Meynard, sous-préfet

Nom : Meynard. Prénom : Eric. Signe particulier : nouveau sous-préfet de Toul en remplacement d’Hubert Espiasse parti le 31 janvier. Eric Meynard, nommé la semaine dernière par décret, exerçait auparavant les mêmes fonctions dans le département du Vaucluse.

Aide à la personne

Duo à Seichamps

Âge d’Or Services et Proximed ! Deux sociétés spécialisées dans l’aide à la personne : la première offre un bouquet de services (aide à domicile, accompagnement, la livraison de repas…), la seconde propose des soins et du matériel à domicile pour les personnes âgées ou malades. Ce duo s’est regroupé au 23, avenue du Général de Gaulle à Seichamps et met à disposition une offre quasi globale qui devrait répondre aux besoins de la population seichanaise.

Epitech

Passion création

Pousser les étudiants à se lancer dans la création d’entreprise ! C’était l’objectif de la journée consacrée à la création d’entreprise organisée par l’Epitech (Ecole de l’innovation et de l’expertise informatique) de Nancy le 13 février dernier. Dans les coursives de l’école nancéienne, des étudiants porteurs de projets et des anciens déjà lancés, venus les épauler et les conseiller. Bon nombre d’acteurs de l’accompagnement entrepreneurial étaient présents à l’image de Promotech ou encore de Réseau Entreprendre Lorraine.

Bois-Energie

Colloque en vue

La filière «bois-énergie» en Lorraine : comment l’organiser d’une façon opérationnelle ? C’est à cette question que le Gipeblor (Groupement d’entreprises de la filière bois en Lorraine) va tenter de répondre le 7 mars prochain sur le campus de l’ONF à Velaine-en-Haye à l’occasion d’un colloque interprofessionnel. Identification des besoins en passant par l’approvisionnement des structures ou encore des retours d’expérience sur des unités de cogénération ou de petite chaufferie collective, tout devrait être passé au crible pendant cette journée.

Pour plus d’infos

www.gipelor.com