Toyota Auris Touring Sports

Elle impose ses références

Entrée remarquée pour l’Auris Touring Sports qui devrait permettre à Toyota de répondre, dès aujourd’hui, aux attentes de demain.


» Publié dans le numéro 1635 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

L’Auris Touring Sports fait une entrée remarquée sur son segment de marché.

L’Auris Touring Sports fait une entrée remarquée sur son segment de marché.

Au premier coup d’oeil la voiture accroche. De la berline, l’avant reprend le design Under Priority ainsi que les phares et feux de jours à diodes Keen Look. La grande calandre flanquée de phares antibrouillard, adopte une finition laquée noire et, à sa base, un petit spoiler chromé qui, là encore, accentue la largeur et son allure bien campée. Le dos, présente un bouclier et un hayon redessinés. Le toit panoramique Skyview, l’un des plus grands du segment, renforce encore l’impression d’espace créée par le nouvel habitacle. À l’usage, nous avons pu constater que l’intérieur plus spacieux et plus confortable lie le beau et le fonctionnel. Le cockpit est bien orienté vers le conducteur. Les sièges avant offrent un excellent confort. La hauteur d’assise abaissée de 40 mm et l’inclinaison du volant de 2 degrés créent une position plus impliquante au volant. Le combiné d’instruments est simple et clair. Toutes les commandes adoptent la même police de caractères. Les passagers arrière bénéficient du nouveau dessin des sièges avant qui dégage 20 mm supplémentaires aux genoux et des baies de portes arrière plus larges. Stabilité et agilité Dès les premiers tours de roue, on découvre une conduite inédite.

Agréable à piloter, la voiture avale les kilomètres en douceur et en silence. Nette amélioration au niveau de la stabilité en grande vitesse et de l’agilité en virage, grâce à un centre de gravité abaissé. Afin de garantir un niveau de prestations dynamiques et efficaces la sécurité est bien Le nouveau modèle devrait permettre à Toyota de répondre aux attentes de demain.

adaptée aux réalités. Tout a été prévu pour aider le conducteur à maîtriser son véhicule. Autre atout de poids, Auris Touring Sports est le tout premier break de la catégorie disponible en version Full Hybride, aux côtés des essence et diesel. Avec un taux de CO² de 3,7 L/100 km en cycle mixte, c’est le break le plus sobre du segment des compacts (C). Et comme la batterie se trouve sous le siège arrière, l’installation de ce système n’entame en rien la longueur du chargement. Pour l’animer, en complément de la motorisation Full Hybride, Auris Touring Sports peut disposer des mêmes moteurs que la berline soit : en essence le 1,33 L Dual VVT-i et 1,6 L 132 Valvematic et en diesel 1,4 L 90 D-04 et 2,0L 124 D-40 avec système Stop et Start. Prix : de 18 900 à 27 600 €.

Le nouveau modèle devrait permettre à Toyota de répondre aux attentes de demain. Dès les premiers tours de roue, on découvre une conduite inédite.

Le nouveau modèle devrait permettre à Toyota de répondre aux attentes de demain. Dès les premiers tours de roue, on découvre une conduite inédite.