Hôtellerie-Restauration

Le Petit Comptoir se donne des ailes

Le restaurant le Petit comptoir de Lunéville vient de décrocher le bronze dans la catégorie «Communication et services clients» à la dernière édition du concours «Les Ailes de la TPE» organisé par la Fédération des centres de gestion agréés. Un nouveau gage de sérieux et d’implication pour Stéphanie et Denis Tabouillot, les gérants de l’établissement lunévillois.


» Publié dans le numéro 1633 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Denis et Stéphanie Tabouillot du Petit Comptoir de Lunéville et leur trophée entourent Alain Cadré, le président du Centre de gestion de Lorraine.

Denis et Stéphanie Tabouillot du Petit Comptoir de Lunéville et leur trophée entourent Alain Cadré, le président du Centre de gestion de Lorraine.

Le cadre est feutré, chaleureux, apaisant pour le visiteur venu de la brume automnale. Calé dans un fauteuil d’un salon style anglais donnant sur une des ailes du petit Versailles lorrain, il prend le temps de s’arrêter. Une pose réconfortante à l’instar de celle prise par les hôtes de passage et souvent fidèles de l’hôtel les Pages et de son restaurant le Petit Comptoir tenus par Stéphanie et Denis Tabouillot dans la cité cavalière. Couple passionné par leurs métiers d’accueil, de restauration (Denis Tabouillot est maître-restaurateur fervent défenseur de la cuisine traditionnelle authentique) et d’hôtellerie dans lesquels l’attention accordée à la qualité de service et à la satisfaction de leurs clients sont comme une seconde nature. Pas étonnant alors d’apprendre qu’ils ont décroché le bronze dans la catégorie «Communication et services clients» à la dernière édition des Trophées «Les Ailes de la TPE» organisés mi-novembre à la Rochelle par la Fédération des centres de gestion agréés (voir encadré).

Lunévillois à l’honneur

«Nous avons été à la fois surpris et rassurés. Si l’on nous décerne un prix c’est que nous sommes sur le bon chemin», assure modestement Denis Tabouillot. Sans doute et surtout que la sélection est loin d’être insignifiante. «Au niveau régional, chaque centre à la possibilité de présenter devant le jury un ou plusieurs dossiers de candidature. Cette année, vingt dossiers ont été retenus par le jury et récompensés le 18 novembre à la Rochelle à l’occasion des journées nationales des centres de gestion agréés. La Lorraine et le Lunévillois se sont positionnés en première ligne avec le trophée reçu par le Petit Comptoir», explique Alain Cadré, président du Centre de gestion de Lorraine. Une nouvelle distinction pour le couple Tabouillot, membre du centre régional (ce qui lui permet notamment d’avoir certains avantages fiscaux) et une énième preuve que «de belles choses se passent dans le Lunévillois malgré la récurrente image d’Épinal négative qui lui colle encore trop à la peau». Une image que les Tabouillot entendent, à leur échelle, changer. «L’image évolue et nous le remarquons bien au niveau de notre clientèle qui ne vient pas par hasard», confie Stéphanie Tabouillot. Au loin derrières les vitres protectrices de l’établissement, la brume automnale se lève sur le petit Versailles lorrain comme le signe d’un renouveau en marche. Denis et Stéphanie Tabouillot y croient, leur récent trophée semble le confirmer.