Accueil d’entreprises

QDE de Ludres : un tarmac entrepreneurial…

Certains partent pour assurer leur développement, d’autres arrivent en quête de conquête de marchés régionaux et locaux. Au Quartier des Entrepreneurs de Ludres, l’activité gérée par la société Sogequare est toujours bien présente, signe de dynamisme économique toujours en mouvement. Bonne nouvelle.


» Publié dans le numéro 1635 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

La vie du Quartier des Entrepreneurs de Ludres est toujours en mouvement. De nouvelles entreprises sont annoncées pour le début de 2014.

La vie du Quartier des Entrepreneurs de Ludres est toujours en mouvement. De nouvelles entreprises sont annoncées pour le début de 2014.

La machine à café délivre sa dose quotidienne matinale de caféine aux habitués ! Entre deux tournées de café long sans sucre, les paroles vont bon train sur l’activité économique «atone et pas franchement euphorique», confie gentiment, accoudé à une table bistrot, l’un des locataires du Quartier des Entrepreneurs de Ludres. La machine à café, c’est le lieu de rendez-vous matinal des locataires ludréens tout comme sur les autres sites estampillés QDE de la région Grand Est gérés par la société Sogequare (Metz, Nancy, Lunéville et Mulhouse). Les liens se créent, un réseau naturel et franc loin des regroupements informels sous couvert de convivialité, gagnée aujourd’hui par la mode «show à l’américaine» et encore plus des virtuels portails pullulant sur le web. Autour d’un café, ces entrepreneurs et entrepreneuses font part de leurs joies, de leurs peines, de leurs inquiétudes aujourd’hui sur l’avenir de leurs entreprises. «Le comptoir d’un café est le Parlement du peuple» disait Balzac en son temps. Si les «vrais zincs» ont plutôt tendance à disparaître, le local de la machine à «sister caféine» est un peu celui des entrepreneurs où la vraie vie entrepreneuriale est palpable, réelle. Vivant comme le QDE ludréen.

Des Suisses en approche

Ce lieu d’accueil d’entreprises bouge, vit avec ses départs, ses arrivées. Une bonne prise de température de la santé économique du tissu local. Des «petits» devenus «grands» à l’image de SA2CO (vente de véhicules via le web), CR Habitat ou encore les plus anciens locataires Neolinks vont poser leur activité ailleurs pour continuer leur développement. Le passage par le Quartier les a confortés, aidés à se lancer, se stabiliser. Un bon tremplin d’envol et à la fois une bonne piste d’atterrissage pour celles et ceux qui souhaitent percer dans cette partie de la Lorraine. Le groupe suisse MedicMicro, spécialisé dans les dispositifs médicaux destinés à la chirurgie orthopédique, est en approche et devrait s’implanter prochainement. PBS, spécialisée dans les salles de bains pour personnes handicapées est également annoncée. «Certains partent, d’autres arrivent, le quartier est toujours actif malgré le climat conjoncturel délicat», assure Dominique Sacco le directeur du QDE de Ludres. Avec sa quarantaine de bureaux (de surfaces modulables) son site est occupé par un socle de fidèles entrepreneurs bien ancrés dans le territoire «il y a 25 % de la surface qui est en mouvement». Une tendance similaire est enregistrée dans d’autres sites de Sogequare à l’image de l’implantation messine. Pour d’autres, la situation est un peu plus tendue comme dans le dernier site en date de Moncel-lès-Lunéville qui a un peu de mal à décoller. Décollage, atterrissage mais pas de crash à l’horizon…