Automobile

Smart embauche

L’usine Smart de Hambach prévoit d’embaucher 200 salariés de plus dans les mois à venir afin de produire la nouvelle Smart qui a été dévoilée. La Smart 3 sortira des lignes en milieu d’année prochaine. L’usine mosellane a bénéficié durant l’été dernier d’un important investissement visant à adapter le site de production à la fabrication […]


» Publié dans le numéro 1632 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

L’usine Smart de Hambach prévoit d’embaucher 200 salariés de plus dans les mois à venir afin de produire la nouvelle Smart qui a été dévoilée. La Smart 3 sortira des lignes en milieu d’année prochaine. L’usine mosellane a bénéficié durant l’été dernier d’un important investissement visant à adapter le site de production à la fabrication du nouveau modèle de la marque.

Vie professionnelle

Manager 2013 pour l’Ageme

Geoffrey Muller a reçu le trophée du manager de l’année 2013 récemment décerné par l’Agence pour l’expansion de la Moselle Est (Ageme). Le jeune dirigeant de 28 ans est le cogérant de deux entreprises: Muvo Outillage automobile et Est Usinage. Cette récompense salue également une affaire de famille, les entreprises ayant été développées par Gilbert Muller, le père de Geoffrey. Pour rappel, l’Ageme qui fête cette année son dixième anniversaire, est en lien direct avec le tissu industriel et ses partenaires, l’agence valorise et développe l’attractivité du territoire est-mosellan en direction des investisseurs français et étrangers en accompagnant l’implantation et le développement d’entreprises. Son action s’articule autour de trois axes principaux : promotion du territoire, prospection et recherche d’investisseurs, animation économique et services aux entreprises.

Rendez-vous

Soirée des créateurs

Initiative Metz, association membre du réseau régional Initiative Lorraine et du réseau national Initiative France, organise la première édition de la Soirée des créateurs. Cet évènement sera l’occasion de découvrir les créateurs aidés par l’association au travers de différents témoignages de jeunes chefs d’entreprise. Lors de cette soirée, une remise de prêts d’honneur aura également lieu : une enveloppe globale de près de 130 000 euros sera remise à 17 porteurs de projet aidés par Initiative Metz. La soirée se déroulera au Cescom, le 12 décembre.

Sillon lorrain

«French Tech» lancé

Cap sur le numérique pour le Sillon lorrain ! C’est à l’occasion de son dernier conseil syndical à Thionville le 3 décembre que le Pôle métropolitain du Sillon lorrain a voté son acte de candidature au label «French Tech». Une initiative de l’État visant à constituer une «équipe de France» des écosystèmes numériques. Une réponse lorraine aux enjeux de création d’activités et d’emplois portée par l’économie numérique. Valoriser les savoir-faire du territoire, faciliter la vie des entreprises et l’investissement dans les start-up pour développer le tissu économique et accroître les bassins d’emploi sont autant d’objectifs annoncés. Le secteur économique du numérique est aujourd’hui à l’origine de 25 % de la croissance nationale.

Restauration

Formations en langues

Du 13 janvier au 17 février 2014, CCI Formation, le centre de formation de la Chambre de commerce de la Moselle, organise des formations en anglais et en allemand destinées aux professionnels du tourisme et de la restauration. Les deux sessions (une pour le tourisme, l’autre pour la restauration) sont organisées en 4 modules de 6 heures, soit 24 heures de formation. Les cours sont programmés les lundis.

Tourisme

Metz à vélo

Metz ajoute une corde à son arc en matière de tourisme. La ville vient en effet de se voir attribuer le label «ville vélotouristique» décerné par la Fédération française du cyclotourisme (FFCT). Ce label bien connu des cyclistes, confirme la qualité des infrastructures dédiées à la pratique du vélo : pistes cyclables, parkings réservés… Metz est la deuxième ville à afficher ce label en Moselle, après Morsbach, dans l’est du département.

Industrie

Depalor ferme

Détruite dans un important incendie en juillet dernier, l’usine Depalor, située à Phalsbourg, ne sera pas reconstruite. Ainsi en a décidé son propriétaire, le groupe suisse Krono, prétextant des difficultés économiques. 142 salariés se retrouvent sur le carreau. Des propositions ont d’ores et déjà été avancées par la direction en termes d’indemnités et de reclassement. La possibilité d’intégrer d’autres sites du groupe à travers le monde a notamment été évoquée. Des propositions qui ne satisfont pas les salariés déterminés à renégocier.

Bâtiment

Holcim France investit

Fournisseur de produits (ciments, bétons…) et de services destinés aux acteurs du bâtiment et des travaux publics, Holcim France est très actif dans le Nord et l’Est de la France avec 200 sites de production. Le groupe qui cherche à renforcer sa présence dans les granulats, investit notamment en Moselle. Après la centrale de Russange, Holcim France a récemment inauguré une nouvelle carrière à Malancourt-la-Montagne. Elle produit des matériaux à destination de cinq applications : les travaux publics, le terrassement, le béton prêt à l’emploi, la préfabrication et le béton bitumineux.