Classi’Chic pour des tenues uniques

Nom : Classi’Chic. Localisation : Sarreguemines. Effectif : 1. CA : Non communiqué. Signe particulier : Propose des produits uniques pour que la cliente en ait l’exclusivité.


» Publié dans le numéro 1743 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

L’entrée de la boutique Classi’chic.

L’entrée de la boutique Classi’chic.

Titulaire d’un CAP en prothèse dentaire, Kevin Grimm, a exercé plusieurs métiers, mais a toujours voulu créer sa propre entreprise. En novembre 2014, il ouvre à Sarreguemines sa boutique de prêt-à-porter féminin, Classi’Chic. Un local d’une superficie d’environ 70 mètres carrés, avec un espace dédié aux robes de soirée. Il noue un partenariat d’exclusivité avec «les marques Morgan et l’italienne Rinascimento», ce qui élargit l’éventail de sa clientèle. Ses articles s’adressent aux femmes de 17 ans à 75 ans «se sentant délaissées par la mode et qui veulent une autre façon de s’habiller», plus en phase avec l’époque. Son chiffre d’affaires est en nette progression, d’autant que le gérant réussit à offrir une «image différente et conviviale» à ses clientes qui peuvent se sentir comme chez elles.

Une belle reconnaissance et plein de projets

Son travail a été primé en 2015 lors du Concours Trajectoires récompensant les entrepreneurs lorrains pour leur parcours. Il voit en ce prix «une reconnaissance du sérieux du travail fourni, mais aussi comme une belle revanche» vis-à-vis de ceux qui ont douté de son projet. Kevin Grimm est le seul salarié, mais il envisage de recruter un apprenti d’ici la fin de l’année afin de «former un jeune et transmettre une mentalité plus moderne du commerce». Il veut se lancer dans la vente de chaussures de soirée, d’accessoires et de bijoux. Mais son rêve ultime est «la vente des robes de mariée», qui devrait voir le jour prochainement.

camille.schaub