Conseil régional

3,8 millions pour l’éco

3,8 millions d’euros ! C’est le montant de l’enveloppe débloquée par le Conseil régional le 20 mai à l’occasion de sa commission permanente. Ce soutien affirmé au développement économique concerne notamment le secteur de l’Économie sociale et solidaire (ESS). «L’ESS représente un gisement d’emplois important en Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine.» Dixit Philippe Richert, le président du […]


» Publié dans le numéro 1761 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

3,8 millions d’euros viennent d’être débloqués par le Conseil régional pour accompagner le développement économique.

3,8 millions d’euros ! C’est le montant de l’enveloppe débloquée par le Conseil régional le 20 mai à l’occasion de sa commission permanente. Ce soutien affirmé au développement économique concerne notamment le secteur de l’Économie sociale et solidaire (ESS). «L’ESS représente un gisement d’emplois important en Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine.» Dixit Philippe Richert, le président du Conseil régional à l’occasion de la commission permanente du 20 mai où une enveloppe totale de 3,8 millions d’euros a été votée pour accompagner le développement économique de la région. Pour le secteur spécifique de l’ESS, ce sont 233 287 euros qui ont été débloqués.
456 000 euros pour l’export «Cela va permettre d’accompagner dixsept associations permettant, notamment, la pérennisation de trois emplois et la création de six nouveaux postes.» Au total, l’enveloppe annoncée va concerner 25 dossiers économiques tous secteurs confondus. Un million d’euros d’aides «pour soutenir le maintien de l’emploi dans le cadre de reprise d’entreprises ou encore de l’accompagnement de l’émergence d’activités économiques nouvelles sur le territoire.» 154 emplois devraient être ainsi maintenus et 105 créés en CDI. Côté accompagnement du développement des entreprises, 1,5 million euros ont été attribués à 48 entreprises. En exemple le soutien de l’entreprise Numalliance de
Saint-Michel-sur-Meurthe, constructeur de machines outils pour le travail du métal, pour l’acquisition de nouveau matériel. «Ces investissements permettront la création de cinquante-deux emplois.» L’aide au développement à l’export demeure l’un des secteurs clés pour le Conseil régional avec une enveloppe chiffrée à 456 466 euros devant pouvoir soutenir une quarantaine de projets.

emmanuel.varrier