Righetti a les archis en ligne de mire

La miroiterie Righetti, spécialisée dans la production de verres high-tech, organise le 15 juin une journée entièrement ciblée sur la population des architectes. Objectif : toucher cette cible de donneurs d’ordre et prescripteurs qui n’ont pas forcément connaissance de l’existence de certains produits. Le futur verre version effet 3D, qui devrait faire un tabac en […]


» Publié dans le numéro 1814 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Thierry et Alban Utard, les pilotes de la miroiterie Righetti accueilleront les architectes au coeur de leur site de Ludres le 15 juin prochain. Une première !

La miroiterie Righetti, spécialisée dans la production de verres high-tech, organise le 15 juin une journée entièrement ciblée sur la population des architectes. Objectif : toucher cette cible de donneurs d’ordre et prescripteurs qui n’ont pas forcément connaissance de l’existence de certains produits. Le futur verre version effet 3D, qui devrait faire un tabac en novembre prochain sur le salon Batimat à Paris, devrait être de la partie.

 L’opérateur saisit les données nécessaires sur le terminal ! La phase de découpe est lancée, la plaque de verre est manutentionnée et positionnée automatiquement avant d’être découpée au micron près tandis que l’opérateur peut s’affairer à autre chose, le tout dans des conditions de travail optimales où la pénibilité apparaît comme un mauvais souvenir ! Certain que le tout nouvel investissement machine, version hightech de la miroiterie Righetti, devrait taper dans l’oeil des futurs invités du 15 juin prochain ! Sur son site de Ludres du côté de la rue Édouard Michelin au coeur du Dynapôle de Ludres-Fléville, les professionnels de la fabrication de verres pour professionnels et particuliers organisent pour la première fois une journée (à partir de 17 heures) à destination des architectes.

Un verre effet 3D

«Depuis quelques années, on remarque qu’il y a un renouveau de la population d’architectes en Lorraine. Ils n’ont pas forcément connaissance de l’existence de certains de nos produits. La meilleure façon de réellement les toucher et encore de les inviter à les découvrir», explique Alban Utard, directeur commercial de la plus vieille miroiterie de Lorraine (l’entreprise a été fondée en 1835). La visite de l’atelier sera menée, notamment par son frère Thierry, le directeur général de l’affaire familiale et ensuite place à la découverte des produits haut de gamme version décoration intérieure et extérieure et de réalisation avec un essai sur un garde-corps (avec leur partenaire Saint-Gobain). Le futur verre effet 3D (grâce à un judicieux travail entre le matériau verre et la combinaison avec un éclairage Led), en cours de finition, devrait être de la partie. Avec ce nouveau procédé, les Lorrains de chez Righetti devraient (de nouveau) faire sensation à l’occasion de la grand-messe du bâtiment, Batimat, en novembre prochain à Paris.