SAINT-NICOLAS-DE-PORT Le maire, les projets et les acteurs éco

La mairie de Saint-Nicolas-de-Port a organisé le 13 juin un déjeuner avec l’ensemble de ses acteurs économiques. Commerçants, entrepreneurs, artisans ont pu prendre connaissance des projets d’envergure en cours à l’image de la construction du centre commercial Frunshopping juste à la sortie de la bretelle d’autoroute ou l’annonce d’importants travaux de voirie. Tout le monde […]


» Publié dans le numéro 1816 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

«Une ville, cela se construit dans la durée», assure Luc Binsinger, le maire de Saint-Nicolas-de-Port.

La mairie de Saint-Nicolas-de-Port a organisé le 13 juin un déjeuner avec l’ensemble de ses acteurs économiques. Commerçants, entrepreneurs, artisans ont pu prendre connaissance des projets d’envergure en cours à l’image de la construction du centre commercial Frunshopping juste à la sortie de la bretelle d’autoroute ou l’annonce d’importants travaux de voirie. Tout le monde semble adhérer, aucune question n’a été posée…

Luc Binsinger peut être un maire heureux ! Il annonce d’importants travaux de voirie à venir face à une centaine d’entrepreneurs, de commerçants, et d’artisans en assurant «qu’il va y avoir du tractopelle pendant deux ans» et pas une question ne fuse à la fin de la présentation, que du bonheur pour un élu local ! Le 13 mai, à la salle des fêtes de Saint-Nicolas-de- Port, les acteurs économiques étaient conviés à un déjeuner (qui aurait dû être logiquement débat) sous la bannière «Saint-Nicolas : une ville en construction ». Et pour cause, les opérations n’arrêtent pas de se multiplier. L’Autre Filature, nouvel espace culturel en lieu et place des anciennes filatures est sorti de terre l’an dernier et le reste de cette friche industrielle sur la zone du Champy continue sa mue avec la revente de certains terrains pour accueillir de nouvelles activités économiques.

L’économie comme moteur

L’économie se veut «le» moteur de la cité portoise, la preuve en est l’émergence à l’entrée de ville sur la bretelle de l’A31 du centre commercial Frunshopping Nancy Sud porté par l’investisseur belge De Vlier Retail Development. 14 000 m² avec près de deux cents emplois directs à l’horizon de l’été 2018. «Ce parc accueillera des activités commerciales complémentaires et non pas concurrentes à celles présentes en centreville », assure le maire. Le supermarché Match, présent en centre-ville, se «délocalisera » pour s’installer sur près de 3 500 m². L’ossature du bâtiment est déjà bien visible, «il sera ouvert avant l’été 2018.» Son ancienne localisation, juste en face du Musée Français de la Brasserie toujours en attente «d’un cofinancement de l’État pour rénover la tour de brassage», devrait voir l’arrivée d’un projet immobilier. «En mars, nous avons adopté un plan local d’urbanisme. 540 logements, en habitat mixte, devraient voir le jour sur la commune.» Saint-Nicolas-de-Port, une ville en mouvement qu’on vous dit !