Une ostéopathe pour vos animaux

FANNY PERRIN

Fanny Perrin est ostéopathe animalier mais nutritionniste également. Elle opère sur toute la région du Grand Est et elle met tout son savoir au service du bien-être et de la performance des animaux. Ingénieure spécialisée en nutrition équine, Fanny obtient également un master en santé avant de s’orienter vers l’ostéopathie. « J’ai toujours rêvé d’exercer ce […]


» Publié dans le numéro 1822 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Fanny Perrin est ostéopathe animalier mais nutritionniste également. Elle opère sur toute la région du Grand Est et elle met tout son savoir au service du bien-être et de la performance des animaux.

Ingénieure spécialisée en nutrition équine, Fanny obtient également un master en santé avant de s’orienter vers l’ostéopathie. « J’ai toujours rêvé d’exercer ce métier, sauf qu’il  n’était pas reconnu pas l’Etat et je ne voulais pas prendre de risque » nous confie-t-elle. Depuis deux ans et demi maintenant, elle vit de sa passion : « Les débuts étaient compliqués mais j’ai été soutenu par la couveuse ‘’Cohérence projet ‘’ et j’ai  également profité de mon réseau dans le milieu de l’équitation pour constituer mon portefeuille client ». Après deux ans d’investissement, Fanny commence à récolter les fruits de ses efforts et se forge une renommée de sérieux et d’efficacité : « Tout est dans l’approche, je m’adapte à l’animal et j’essaie de lui apporter confort et bien-être ».

Une double vocation et des outils performants

Pour faire face à la concurrence, Fanny profite de sa formation initiale en nutrition pour réaliser un bilan complet que peu d’autres ostéopathes équins sont capables de produire. Elle dispose également d’un impédancemètre pour chevaux, capable de diagnostiquer le corps de l’animal et de mesurer ses paramètres physiologiques. « J’ai franchi plusieurs étapes et mon principal défi aujourd’hui est de bien apprendre le métier de chef d’entreprise. Apprendre à mieux gérer ma comptabilité ou mon marketing fait partie de mes défis aujourd’hui » conclut la jeune professionnelle.