SAG Thepault : 50 ans et un avenir électrisant…

UN DEMI-SIÈCLE D’EXISTENCE, FÊTÉ DIGNEMENT FIN JUIN À METZ CONGRÈS, VINGT-CINQ ANS DE CROISSANCE ORGANIQUE ET EXTERNE, UNE INTÉGRATION DANS LES ANNÉES QUATRE-VINGT-DIX AU GROUPE SAG, LEADER EN ALLEMAGNE DANS LE DOMAINE DE LA CONSTRUCTION D’OUVRAGES DE TRANSPORT EN ÉLECTRICITÉ ET AUJOURD’HUI, DEPUIS LE RACHAT PAR LE GROUPE SPIE (LEADER EUROPÉEN DES SERVICES MULTI-TECHNIQUES DANS […]


» Publié dans le numéro 1822 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

UN DEMI-SIÈCLE D’EXISTENCE, FÊTÉ DIGNEMENT FIN JUIN À METZ CONGRÈS, VINGT-CINQ
ANS DE CROISSANCE ORGANIQUE ET EXTERNE, UNE INTÉGRATION DANS LES ANNÉES
QUATRE-VINGT-DIX AU GROUPE SAG, LEADER EN ALLEMAGNE DANS LE DOMAINE DE LA
CONSTRUCTION D’OUVRAGES DE TRANSPORT EN ÉLECTRICITÉ ET AUJOURD’HUI, DEPUIS
LE RACHAT PAR LE GROUPE SPIE (LEADER EUROPÉEN DES SERVICES MULTI-TECHNIQUES
DANS LES DOMAINES DE L’ÉNERGIE ET DES COMMUNICATIONS) EN MARS DERNIER DE
SAG, UN AVENIR VERSION DÉVELOPPEMENT TOUT TRACÉ. LA SAG THEPAULT, BASÉE À
JOUY-AUX-ARCHES CONTINUE DE MONTER EN PUISSANCE.

Notre entrée au sein du groupe SPIE va nous permettre de gravir un nouvel échelon, de passer un cran supérieur, notamment, dans la maîtrise des nouvelles technologies numériques aujourd’hui présentes au sein de nos cœurs de métiers. Nous allons vers de nouveaux métiers, de nouveaux marchés.» Pascal Schuster, le président de SAG France (qui a repris en 1996 la société mosellane Thepault fondée en 1967 par Roger Thepault) est confiant dans l’avenir
et le développement de l’entité française de ce leader en Allemagne de la construction d’ouvrages de transport en électricité. Une nouvelle dimension certaine mise en avant le 30 juin dernier à l’occasion des cinquante ans de la société basée à Jouy-aux-Arches fêtés au cœur de Metz-Congrès. Un demi siècle d’expérience qui en font aujourd’hui
l’une des entreprises françaises de référence dans la construction de lignes électriques aériennes et souterraines. Un développement progressif via, notamment, le rachat de petites structures et d’implantations d’agences dans des zones à fort développement commercial. Lignes aériennes, liaisons souterraines, bureaux d’études, postes de
transformation, la société se structure au fil des années. Le boom de l’activité intervient au début de 2000, après le passage de la tempête Lothar fin décembre 1999  , où les travaux de sécurisation des lignes aériennes amènent son lot d’activité. En dix ans, l’entreprise connaît une forte progression deson chiffre d’affaires principalement dans
l’activité Haute Tension. «Cette progression s’explique par la mise en place d’une organisation adaptée avec l’ouverture d’un site à Béziers, par l’investissement permanent en matière de qualité et de sécurité, ainsi que
la formation continue des jeunes salariés.»
1997  : les départements aériens, bureaux d’études et réseaux souterrains obtiennent la qualification pour travailler pour EDF Transport (devenue depuis Réseau de Transport d’Electricité -RTE-). La «petite» entreprise lorraine (160 collaborateurs aujourd’hui au compteur) s’impose et joue dorénavant dans la cour des grands. Les Allemands de
SAG l’ont bien compris dès 1996 ils mettent la main sur la société. Mécanique de marchés et stratégie de groupe faisant, SPIE (leader européen des services multi-techniques dans les domaines de l’énergie et des communications) fait l’acquisition du groupe SAG en mars dernier, lui permettant d’être présent dans l’Est de l’Hexagone sur le secteur convoité des lignes à haute tension. L’avenir et le développement de SAG Thepault se feront dorénavant sous cette nouvelle bannière. De nouvelles pages à écrire, pour, au moins, les cinquante ans à venir.