Propartner Incendie voit plus grand à Lesménils

Premier locataire du nouveau site du CAREP (Centre d’Accueil et de Ressources pour les Entreprises du Pays du Val deLlorraine) à Lesménils, Propartner affiche aujourd’hui une base arrière géographiquement bien placée entre Nancy et Metz pour assurer son développement. Un développement à deux chiffres lié au fait d’une réactivité à toute épreuve et surtout d’une […]


» Publié dans le numéro 1829 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Premier locataire du nouveau site du CAREP (Centre d’Accueil et de Ressources pour les Entreprises du Pays du Val deLlorraine) à Lesménils, Propartner affiche aujourd’hui une base arrière géographiquement bien placée entre Nancy et Metz pour assurer son développement. Un développement à deux chiffres lié au fait d’une réactivité à toute épreuve et surtout d’une vision globale de la sécurité incendie aussi bien pour les grands groupes et les grandes entreprises (25 % de sa clientèle) que pour les PME. Le tout avec un volet formation de plus en plus développé.

«En juillet, nous aurons dépassé notre chiffre d’affaires de l’an dernier. Nous sommes sur une augmentation à deux chiffres. L’objectif est d’atteindre 1,5 million d’euros.» Roger Arnould, le pilote et fondateur de Propartner Incendie est presque gêné d’afficher des résultats qui en feraient pâlir plus d’un. «Vu notre taille, il y a des marchés que sur le papier nous ne devrions pas avoir.» Référence faite à des Spie, Centre des congrès de Metz, récemment les sites du groupe France Élévateur ou encore Engie. Quatre techniciens à temps plein sur le terrain, un commercial «qui nous a permis d’aller chercher de nouveaux contrats», deux secrétaires et un dirigeant affichant plus de vingt ans de sécurité incendie au compteur. «Notre force, au-delà de notre réactivité et de notre proximité, est notre approche et vision globale de la sécurité incendie. Notre philosophie, aussi bien pour nos clients que pour nos fournisseurs, est l’instauration de liens de confiance permettant le respect et une transparence totale.» Gestion des parcs d’extincteurs, détection-alarme, plan de sécurité, portes coupe-feu, robinets d’incendie armés (RIA), éclairage de sécurité, désenfumage, le tout avec un volet formation de plus en plus développé (voir encadré). Ces nouveaux locaux au sein du nouvel espace du Carep (Centre d’accueil et de ressources pour les entreprises du pays du Val de Lorraine) permettant aujourd’hui à la société (créée en 2013 au cœur du Carep sur le parc Eiffel à Pompey) d’asseoir ses positions «et d’être un peu plus à l’aise en termes de surface. Dans nos derniers locaux à Pompey, on commençait à être un peu à l’étroit, cela devenait invivable.»

Croissance externe en vue ?

En avril dernier, Roger Arnould installe ses troupes au cœur de sa nouvelle base. 400 m² au total où les espaces de stockage, les bancs de recharge des extincteurs (à l’azote, poudre et eau), l’administratif, et un futur centre de formation intégré, permettent à l’entreprise d’avoir un outil de travail adapté à son développement. Une base arrière où les équipes de la PME régionale peuvent rayonner vers leurs différents clients du Grand Est et d’ailleurs. «Si notre activité est centré sur le Grand Est, il n’est pas rare que nos véhicules ateliers se déploient sur l’ensemble de l’Hexagone du fait de la confiance dont nous témoignent de grandes institutions et entreprises françaises et étrangères.» Vu cette donne, la croissance externe pourrait s’afficher comme un développement logique pour l’entreprise. «Je ne me le refuse pas. Pourquoi pas ? C’est peut-être un prochain cap dans notre évolution.» À voir, par la suite, chaque chose en son temps…