SCIC Energies Rurales : Pour récupérer l’énergie perdue !

Produire de l’énergie verte grâce à la récupération, c’est le projet qui tient au cœur de Dominique Isler. Grâce à SCIC Energies Rurales, il espère produire de l’énergie et la transformer en réseau chaleur grâce à une étroite collaboration avec différents associés locaux et régionaux. Responsable technique avec plus de 15 ans d’expérience, ce spécialiste […]


» Publié dans le numéro 1830 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Produire de l’énergie verte grâce à la récupération, c’est le projet qui tient au cœur de Dominique Isler. Grâce à SCIC Energies Rurales, il espère produire de l’énergie et la transformer en réseau chaleur grâce à une étroite collaboration avec différents associés locaux et régionaux.

Responsable technique avec plus de 15 ans d’expérience, ce spécialiste de la construction et de la gestion immobilière a toujours été préoccupé par l’environnement et le patrimoine. C’est ainsi que depuis son plus jeune âge et alors qu’il effectuait son service militaire, il a participé à la dépollution d’une caserne avant sa restitution à l’Allemagne. Après quelques années de salariat, il crée « Astuces conseils », une agence spécialisée dans l’optimisation des charges de fonctionnement des bâtiments. « En travaillant avec les collectivités et les entreprises, j’ai constaté l’ampleur du gâchis au niveau des ressources énergétiques » confie-t-il. Il décide alors de créer une société collective d’intérêt public pour réunir autour de la même table tous les intervenants afin de développer les milieux ruraux en Lorraine.

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » Lavoisier

La nouvelle SCIC aura pour première mission de récupérer la chaleur sur des réseaux d’eaux potables et eaux grises. « J’ai réalisé une étude de faisabilité en coordination avec le Syndicat des Eaux et cette ressource gratuite ne demande qu’à être exploitée » constate Dominique Isler. Ce premier projet devra aboutir d’ici septembre 2018. D’autres chantiers écologiques seront réalisés par la suite, ils concerneront la méthanisation, le solaire ou l’éolien. D’ici là, les collectivités, la population et tous les acteurs concernés sont invités à participer pour « créer de l’énergie plus vertueuse ».