Atelier Dufala Un duo au service de la préservation du patrimoine

L’Atelier Dufala, c’est l’histoire d’une aventure de passionnés qui a commencé au détour d’une belle rencontre. Depuis juillet 2003, Anne Dufala et Denis Valdenaire sont réunis autour de leur passion de la dorure, du bois et de la pierre. «Nous sommes parfaitement complémentaires, je travaille dans la conservation-restauration de bois dorés et polychromes et Denis […]


» Publié dans le numéro 1832 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

L’Atelier Dufala, c’est l’histoire d’une aventure de passionnés qui a commencé au détour d’une belle rencontre. Depuis juillet 2003, Anne Dufala et Denis Valdenaire sont réunis autour de leur passion de la dorure, du bois et de la pierre.

«Nous sommes parfaitement complémentaires, je travaille dans la conservation-restauration de bois dorés et polychromes et Denis dans la taille et la sculpture sur pierre  » souligne Anne Dufala. L’artisane ajoute que «pour certains projets, j’aide Denis afin d’embellir ses œuvres grâce à la beauté de l’or et de l’autre côté, il intervient en tant que sculpteur sur bois et artisan de la pierre pour préparer ou finaliser des ouvrages. Et cette complémentarité reste toujours au service de la conservation et la mise en valeur du patrimoine.»

Une collaboration réussie

En 14 ans d’existence, Anne et Denis en maîtrisant des savoir-faire traditionnels, interviennent à l’endroit de nombreux clients (particuliers, antiquaires, décorateurs, architectes, ébénistes et collectivités) dans la création, la réhabilitation ou encore la copie d’œuvres anciennes. «Pour les communes qui détiennent un petit patrimoine, nous restaurons les églises ou encore les musées. Nous pouvons également intervenir pour l’État par le biais des DRAC ou encore des conseils régionaux.» détaille Anne Dufala. Pour avoir su se construire de belles références, ces derniers participent tous les ans à des salons, tels que le salon des antiquaires d’Épinal, salons Habitat Déco à Nancy ou encore Habitat & bois à Épinal… «Le mécanisme du bouche-à- oreille a très bien fonctionné. Pour l’année prochaine, nous avons encore de beaux projets qui se dessinent, notamment, avec la restauration d’une façade de la Renaissance à Baccarat.»