Emploi d’Avenir

4 contrats signés

L’emploi des jeunes a été annoncé comme une des priorités du quinquennat. En attendant la mise en place des contrats de génération en mars prochain, les mesures telles que le contrat emploi d’avenir sont plus que jamais d’actualité. C’est en présence de Raphaël Bartolt, le préfet de Meurthe-et-Moselle, des représentants des missions locales du Bassin […]

447

L’emploi des jeunes a été annoncé comme une des priorités du quinquennat. En attendant la mise en place des contrats de génération en mars prochain, les mesures telles que le contrat emploi d’avenir sont plus que jamais d’actualité. C’est en présence de Raphaël Bartolt, le préfet de Meurthe-et-Moselle, des représentants des missions locales du Bassin de Longwy, du Lunévillois et du Grand Nancy, que Sandra Garofoli, Faysal Ayoub, Cyril Steil et Isabelle Guiho ont effectué leur entrée dans le monde du travail, le 22 novembre dernier. L’objectif de ces contrats : offrir un emploi à plein temps jusqu’à 3 ans à des jeunes de 16 à 25 ans, prioritairement à ceux issus de zones urbaines ou rurales marquées par le chômage, mais surtout apporter un véritable accompagnement vers l’insertion professionnelle. Des emplois qui concernent les secteurs d’activités du périscolaire, de la jeunesse et des sports et du bâtiment et travaux publics. «On dépasse ici la simple mesure d’exonération de charges, ces contrats demandent un investissement total des jeunes et des services d’accompagnement, du début à la fin. Car ils sont un moyen mais pas une finalité !», a tenu à rappeler Malika Dati, représentant la mission locale du Grand Nancy.

CCIT 54

Pélissier à Matignon

Cap sur Matignon le 23 novembre pour François Pélissier, le président de la CCIT de Meurthe-et-Moselle ! Avec une dizaine de chefs d’entreprise venus de toute la France, il a été convié à un déjeuner de travail avec le Premier ministre Jean- Marc Ayrault. Au menu : les mesures gouvernementales en faveur de la compétitivité. «C’est l’occasion pour les PME de Meurthe-et-Moselle, petites et grandes, de faire entendre leur voix sur ce sujet essentiel de notre devenir économique», assure la CCIT meurthe-et-mosellane. «Bien des zones floues du pacte demandent à être éclaircies, tandis que le regard d’un chef d’entreprise confirmé sur la mise en oeuvre des différentes mesures prévues est attendu. Conscient de l’urgence de la situation économique et déterminé à ce que les entreprises soient reconnues comme les principaux vecteurs de croissance et d’emplois possibles, François Pélissier ne manquera pas d’informer les dirigeants meurthe-etmosellans de la portée des avancées de ce groupe de liaison.» Les Négociales Qualifs le 30 novembre De retour, le challenge commercial-étudiant les Négociales, créé à Nancy il y a vingt-trois ans ! Le 30 novembre, l’IUT Charlemagne accueille une série de qualifications pour l’édition 2013. Au niveau national, ce challenge compte près de 35 centres de qualification, dont dix nouveaux pour cette édition, à l’image de Lille, Corte, Rennes, Strasbourg et Liège. Les objectifs et la philosophie demeurent les mêmes : inciter les étudiants à choisir la vente de terrain, faciliter la rencontre entre les étudiants et les professionnels, promouvoir la vente par le jeu de rôle et permettre aux entreprises partenaires de recruter les meilleurs étudiants. La finale francophone est annoncée les 20 et 21 mars 2013 à Epinal.
Pour plus d’infos

www.lesnegociales.com

CFE

Pour une adaptation…

Retour aux bases de 2011 pour ne pas être pénalisé par des augmentations excessives ! C’est le souhait mis en avant par Jean-Pierre Lehmann, le président de la FNCV (Fédération nationale des centres-villes) et des Vitrines de Nancy au sujet de l’augmentation de la Cotisation foncière des entreprises (CFE) pour certaines entreprises et artisans. «Ce sont essentiellement les petites entreprises qui sont pénalisées (…) Cependant, nous nous félicitions de la prise de position du ministre du Budget qui va dans le bon sens. Néanmoins, nous appelons nos adhérents à la plus grande vigilance quant au contenu et à l’exécution de cet amendement», explique Jean-Pierre Lehmann dans un communiqué en faisant référence au futur amendement qui devrait être émis et soumis au vote de l’Assemblée nationale. Cet amendement envisagerait de permettre aux Communautés de communes d’annuler les délibérations déjà prises en 2012 concernant la CFE. De son côté, Jean-Pierre Lehmann affirme «qu’il faut continuer à maintenir le dialogue avec les Communautés de communes car, au final, elles seules auront le pouvoir de revenir en arrière».

Chimirec

Procès en 2013

La date est tombée ! Le procès du groupe Chimirec, spécialisé dans la collecte de déchets industriels et accusé de fraude sur l’élimination d’huiles polluées au pyralène sur trois de ses plates-formes, dont celle de Domjevin, est annoncé du 21 au 30 octobre 2013. Il avait été renvoyé le 14 mai dernier suite au dépôt par la défense d’une QPC (Question prioritaire de constitutionnalité) permettant à tout justiciable de contester la constitutionnalité d’une loi. «Je reste convaincu que l’entreprise n’a rien à voir dans tout cela. La justice fait son travail mais il est certain que cela prendra du temps», affirmait, dans nos colonnes en septembre dernier (voir notre numéro 1534 du lundi 10 septembre), Didier Meffert, le directeur du site Chimirec de Domjevin.