Travail

Haro sur les violences…

Mobilisation générale contre les violences à l’égard des femmes dans la sphère professionnelle, le 29 novembre prochain du côté de l’agence Pôle Emploi de Verdun. Dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la préfecture, le Centre d’Information sur le Droit des Femmes et des Familles (CIDFF) […]

419

Mobilisation générale contre les violences à l’égard des femmes dans la sphère professionnelle, le 29 novembre prochain du côté de l’agence Pôle Emploi de Verdun. Dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la préfecture, le Centre d’Information sur le Droit des Femmes et des Familles (CIDFF) et l’association Avec Elles, organisent une journée d’échanges et de débats. «Elle s’adresse prioritairement aux acteurs du monde professionnel. Elle doit permettre de mieux faire connaître les phénomènes de violences sexistes dans le milieu professionnel, d’informer sur l’action de l’Etat et des nouvelles dispositions concernant le harcèlement sexuel et d’échanger sur les bonnes pratiques», explique Isabelle Dilhac, la préfète de Meuse. Les inscriptions sont possibles sur le www.meuse.gouv.fr

CG 55

Grande consultation

La Meuse que vous aimez. La Meuse que vous vivez. La Meuse que vous voulez. Opération consultation à grande échelle de la part de l’exécutif départemental. Il vient de confier à l’Ifop (Institut français indépendant d’études et de sondages) une enquête auprès des Meusiens «afin de définir avec eux les grands enjeux sur lesquels nous devons nous mobiliser», explique-ton au Conseil général. «Cette expression nous sera précieuse pour faire nos choix et mieux comprendre l’avenir que souhaitent les Meusiens pour leur département». Chaque foyer s’est vu distribuer un questionnaire et les habitants ont jusqu’au 1er décembre pour renvoyer leur réponses (via l’enveloppe T jointe). A noter qu’il est également possible de participer à cette enquête sur le web en se connectant directement sur le site du Conseil général : www.meuse.fr

Bâtiment

HandiBat se démocratise

Cinq ! Ils sont cinq nouveaux artisans meusiens du Bâtiment à avoir obtenu leur qualification HandiBat. Bâtiment Dreneri, spécialisé dans la maçonnerie, de T h i e r v i l l e – s u r – Me u s e . Elio Saccardo, plombierchauffagiste, de Commercy. Fabian Souriau, électricien à Aulnois en Perthois. Christian Thomas, spécialisé en second oeuvre, de Varennes-en- Argonne et Philippe Tournois, électricien à Bar-le-Duc. Le quintette a reçu la validation de la CDCA (Commission départementale consultative pour l’attribution) début novembre après son passage en commission. Ce label, mis en place par la Capeb (Confédération de l’artisanat et du Bâtiment), permet d’identifier les artisans pouvant apporter des solutions en matière d’accessibilité, histoire que les maîtres d’oeuvre et d’ouvrage puissent répondre à la loi du 11 février 2005 sur le sujet.