Evénement

Les Business Angels se mobilisent

7ème édition de la Semaine des Business Angels un peu partout dans l’Hexagone, du 26 au 30 novembre. Ce réseau d’investisseurs annonce la tenue en Lorraine de deux manifestations à Epinal et à Nancy, le tout dans un contexte où le projet de Loi de Finances 2013 est loin de leur être favorable.

388
Mobilisation, du 26 au 30 novembre, de la part des Business Angels. Ce réseau d’investisseurs privés organise deux manifestations en Lorraine à Epinal et Nancy.
Mobilisation, du 26 au 30 novembre, de la part des Business Angels. Ce réseau d’investisseurs privés organise deux manifestations en Lorraine à Epinal et Nancy.
Mobilisation, du 26 au 30 novembre, de la part des Business Angels. Ce réseau d’investisseurs privés organise deux manifestations en Lorraine à Epinal et Nancy.
Mobilisation, du 26 au 30 novembre, de la part des Business Angels. Ce réseau d’investisseurs privés organise deux manifestations en Lorraine à Epinal et Nancy.

Une semaine pour convaincre que l’investissement de proximité s’affiche comme plus que nécessaire dans l’Hexagone. Comme chaque année, le réseau des Business Angels organise sur tout le territoire national sa semaine, du 26 au 30 novembre (toutes les infos sur le www.semaineba.com), septième du nom. En Lorraine, deux temps forts sont annoncés. Le 28 novembre à Epinal où une conférence est annoncée en soirée sur le thème «Comment et pourquoi créer une entreprise en France aujourd’hui» dans les locaux de la CCI vosgienne, et le 29 novembre à partir de 14 h 00 dans ceux de sa consoeur de Meurthe-et-Moselle où l’après-midi entière sera consacrée à l’investissement dans les PME régionales. L’édition de cette année est un peu particulière. Elle se déroule dans un contexte délicat pour les potentiels investisseurs, lié à la conjoncture économique et surtout au projet de loi de Finances 2013 en cours de vote à l’Assemblée nationale et au Sénat.

Menacés par les conditions fiscales

«Bien que nous soyons unanimement reconnus comme les premiers moteurs de l’économie innovante, indispensables au développement de la création d’entreprises, nous sommes menacés de conditions fiscales toujours plus contraignantes», assure la Fédération des réseaux de Business Angels. Avantage fiscal réservé aux entreprises innovantes. Partage du risque entre les investisseurs privés et les pouvoirs publics. Avantage fiscal significatif et proportionnel au risque pris par l’investisseur, l’ensemble de ces propositions mises en avant par ce réseau début octobre suite au projet de Loi de Finances semble ne pas avoir trouvé preneur. «Malgré cet environnement économique et fiscal complexe et incertain, nous poursuivons notre action par passion de l’entrepreneuriat (…) Nous croyons, plus que jamais, que l’accompagnement des jeunes entreprises innovantes est indispensable au développement du tissu économique local et au soutien de l’économie nationale.» Chaque année, près de 350 entreprises sont financées via le ce réseau d’investisseurs et ce sont «2500 emplois qui sont créés par an par les entreprises que nous finançons». Mobilisation toute pour ces investisseurs privés…