Semaine pour l’Emploi des personnes handicapées

Les recruteurs se mobilisent

«Plus que jamais mobilisés… C’est normal !» Tel était le message de l’Agefiph et de ses partenaires, à l’occasion de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées du 12 au 16 novembre dernier. Près de 300 événements ont été organisés dans toute la France, dont un forum pour l’emploi, le 15 novembre dernier à la Salle des Fêtes de Gentilly. Plus de 40 entreprises, près de 500 visiteurs et 159 postes à pourvoir…Un bel effort de mobilisation.

340
Plus de 40 entreprises, près 500 visiteurs et 159 postes à pourvoir… Beau succès pour le forum organisé à Gentilly par l’Agefiph et la Maison de l’Emploi, le 15 novembre dernier lors de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées.
Plus de 40 entreprises, près 500 visiteurs et 159 postes à pourvoir… Beau succès pour le forum organisé à Gentilly par l’Agefiph et la Maison de l’Emploi, le 15 novembre dernier lors de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées.
Plus de 40 entreprises, près 500 visiteurs et 159 postes à pourvoir… Beau succès pour le forum organisé à Gentilly par l’Agefiph et la Maison de l’Emploi, le 15 novembre dernier lors de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées.
Plus de 40 entreprises, près 500 visiteurs et 159 postes à pourvoir… Beau succès pour le forum organisé à Gentilly par l’Agefiph et la Maison de l’Emploi, le 15 novembre dernier lors de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées.

La Semaine pour l’emploi des personnes handicapées s’est tenue du 12 au 16 novembre dernier avec pour thème de cette 16ème édition, «Plus que jamais mobilisés… c’est normal !» Initié par l’Agefiph et la Maison de l’Emploi, en partenariat avec Pôle Emploi et Cap Emploi, le forum pour l’emploi, organisé le 15 novembre dernier, était l’une des 300 manifestations mises en place dans toute la France pour sensibiliser les recruteurs mais aussi les salariés handicapés. L’objectif de cette manifestation ? Favoriser les entretiens en face à face et les échanges entre demandeurs d’emploi et recruteurs. Plus de 40 entreprises, institutions et associations, tous secteurs confondus, avaient répondu à l’invitation de la Maison de l’Emploi : la Communauté Urbaine du Grand Nancy, le groupe CCI Formation 54, ERDF, la direction régionale de la SNCF etc. Et ce forum, le 6ème à Nancy, a rencontré un beau succès. Ils étaient nombreux jeudi matin à franchir le seuil de la salle des fêtes de Gentilly, CV en main pour s’entretenir avec les recruteurs et, qui sait, décrocher l’un des 159 postes à pourvoir ce jour là.

Moins de tabou

Une matinée pour faire se rencontrer deux mondes qui peinent à cohabiter et pour faire tomber le tabou du handicap. Nombreux sont les salariés à ne pas oser se faire reconnaître travailleur handicapé. Pourtant, suite à la loi handicap de 2005, certaines entreprises ont pris des mesures visant à faciliter l’intégration des salariés handicapés : nomination de référents au sein des services RH, aménagement de postes de travail, sensibilisation des salariés. C’est le cas de Logidis comptoirs modernes, qui assure la logistique des magasins Carrefour sur le Grand Est. «Nous avons engagé l’an dernier un préparateur de commandes atteint de surdité, son intégration s’est très bien déroulée et depuis son embauche, le sujet est moins tabou», souligne Dominique Léonhard, référent handicap de l’entreprise. Les grandes entreprises comme Carrefour, ou la fonction publique, ont presque toutes fait la démarche de se conformer à la loi, par exemple en intégrant ces référents au sein de leur service RH. Il n’en va pas de même dans les PME et TPE. Les derniers chiffres du fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique (FIPHP) indiquent que le nombre d’employeurs publics versant une contribution à cet organisme (pour ceux qui n’atteignent pas les obligations légales) a baissé de 13 %, grâce à la progression du taux d’emploi. Une progression du taux d’activité, due à l’engagement des employeurs, qui ne parvient pas à masquer la hausse de 13.9% du nombre de demandeurs d’emploi handicapés. Si les choses avancent, il reste encore des problèmes d’accès…