Automobile

Renault en transmission

Salon de la reprise et de la création d’agences Renault annoncé ce samedi 24 novembre du côté de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat à Laxou. Comme chaque année, la marque au Losange, avec le cabinet d’expertisecomptable Exco, organise son traditionnel rendezvous pour faire connaître les agences régionales à céder. «Chaque année, ce sont […]

415

Salon de la reprise et de la création d’agences Renault annoncé ce samedi 24 novembre du côté de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat à Laxou. Comme chaque année, la marque au Losange, avec le cabinet d’expertisecomptable Exco, organise son traditionnel rendezvous pour faire connaître les agences régionales à céder. «Chaque année, ce sont 20 à 25 agences qui changent de main. Aujourd’hui dans la région, nous avons environ une quinzaine de projets de vente d’agences», assurait Olivier Pastwa, manager régional Organisation et Finances de la direction régionale de Renault l’an passé. Un an après, les choses devraient être du même ordre. L’objectif premier est de permettre au constructeur de continuer à assurer un maillage régional du territoire. Certaines parties du territoire, notamment en zones périurbaines et rurales, ne sont plus couvertes car les anciennes agences n’ont pas perduré faute de repreneurs. Au niveau national, 350 garages indépendants Renault changent de mains chaque année (sur les 4800 agents environ que compte la marque).

BTP 54

Haro sur le choc fiscal…

CFE pour cotisation foncière des entreprises ! Depuis quelques jours, avec l’arrivée des avis d’imposition sur le sujet, cela monte au créneau à tout va du côté des professionnels. Du côté de la Fédération du BTP de Meurthe-et-Moselle, c’est levée de boucliers des artisans et entrepreneurs contre «ces augmentations considérables constatées. Le doublement, le triplement, voire plus, d’impôts réclamés par rapport à 2011 est incompréhensible et inacceptable», assure la fédération dans un communiqué. «Sous prétexte d’une baisse de leurs ressources fiscales, les collectivités locales ont brutalement et unilatéralement décidé d’augmenter la CFE applicable aux seules entreprises. Or, les artisans et entrepreneurs du Bâtiment confrontés à des difficultés économiques sans précédent et forts du discours gouvernemental sur la compétitivité et l’emploi, ne comprennent pas ce double langage», continuent les instances de la Fédération du BTP 54. La Fédération du Bâtiment demande «d’urgence au gouvernement que des mesures soient prises pour atténuer ce choc fiscal». Ces prises de position sont identiques dans quasiment tous les secteurs d’activités.

Territoires

Festival de Cannes…

Opération promotion version union sacrée du 14 au 16 novembre dernier de la part du Grand Nancy, de Metz Métropole et de Portes de France Thionville. Les trois structures intercommunales ont participé à la dernière édition du salon Mapic (Marché international des professionnels de l’immobilier commercial) au Palais des Festivals de Cannes. «Nos trois agglomérations étaient côte à côte pour promouvoir les atouts et potentiels du Pôle métropolitain du Sillon Lorrain : sa proximité des marchés luxembourgeois, belge et allemand, son accessibilité à 1 h 30 de Paris en TGV, ses offres foncières et immobilières diversifiées à des prix attractifs, son pôle universitaire de 65.000 étudiants, ses centres de recherche de renommée mondiale, sa richesse culturelle et touristique, son art de vivre mais aussi ses opportunités d’investissements», assure d’une seule voix le trio intercommunal. Reste à savoir si les visiteurs professionnels sont tombés sous le charme lorrain…

Eco-mobilité

Les infras à la loupe

Les véhicules électriques c’est bien, mais la problématique de leur rechargement et donc des infrastructures nécessaires à déployer est plus que de mise. Histoire de faire le point sur le sujet dans la région, les professionnels de l’auto, via le CNPA (Conseil national des professions de l’automobile), les constructeurs Schneider Electric ou encore Legrand, la FFIE (Fédération française des entreprises de génie électrique), la CSIE (Chambre syndicale des installateurs électriciens) de Meurthe-et- Moselle, la Fédération du BTP 54, la branche GMPV Photovoltaïque de la FFB (Fédération française du bâtiment), le Medef de Meurthe-et-Moselle et le constructeur Renault annoncent la tenue d’un grand rendez-vous, le 11 décembre du côté de l’Espace Entreprise et Formation à Maxéville sur le thème «Branchées avec l’éco-mobilité. Les infrastructures de recharge pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables». Les organisateurs affirment que «pour la première fois, l’ensemble de ces professionnels présenteront, avec l’appui technique d’un film, les infrastructures de recharge de véhicules électriques. Ils témoigneront des diverses stratégies de leurs groupes respectifs, des modes de connexion et des bornes de recharges intelligentes». Electrisant…