Automobile

Renault : une reprise… d’agences

Le constructeur Renault a tenu son traditionnel Salon de la reprise d’agences, en partenariat avec le cabinet d’expertisecomptable Exco, samedi dernier dans les locaux de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat à Laxou. Chaque année, une trentaine d’établissements sont à céder sur le territoire de la Direction régionale. Trouver des repreneurs demeure indispensable pour faire perdurer un maillage territorial, fer de lance de la stratégie du Losange.

558
«La reprise de nos agences est indispensable pour préserver notre maillage territorial», assure Olivier Pastwa, manager régional Organisation et Finances de la direction régionale de Renault.
«La reprise de nos agences est indispensable pour préserver notre maillage territorial», assure Olivier Pastwa, manager régional Organisation et Finances de la direction régionale de Renault.
Le 24 novembre, la 8ème édition du Salon de la reprise d’agences Renault s’est déroulée à Laxou. Une trentaine d’agences recherchent chaque année un repreneur.
Le 24 novembre, la 8ème édition du Salon de la reprise d’agences Renault s’est déroulée à Laxou. Une trentaine d’agences recherchent chaque année un repreneur.

Garage Bologna de Laneuvevilledevant- Nancy rattaché à la concession de Nancy. Garage Charlemagne à Nancy. Garage Philadelphe à Essey-lès-Nancy. SARL Garage Henry Pascal de Château- Salins, en passant par le garage Potrois Compétition de Pouxeux rattaché à la concession d’Epinal. Ils sont aujourd’hui tous à reprendre et leur fiche d’identité complète était exposée dans le hall de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat le 24 novembre à l’occasion de la 8ème édition du Salon de la reprise d’agences Renault. Bloc-notes à la main et stylo dans l’autre, les potentiels repreneurs notent, déchiffrent, analysent avant d’aller s’enfermer pendant une bonne heure pour écouter les conseils pratiques divulgués par les équipes d’Olivier Pastwa, manager régional Organisation et Finances de la direction régionale de Renault. «Chaque année, ce sont entre vingt et trente agences qui changent de main dans la région», explique le représentant de la marque au Losange. Cinq cents agences sont aujourd’hui répertoriées sur le territoire de la direction régionale (couvrant l’Alsace, la Lorraine, la Champagne-Ardenne, la Bourgogne et la Franche-Comté) et ces établissements «demeurent le fer de lance de notre stratégie de vente. La proximité demeure le plus important. Le maillage et la capillarité territoriale sont indispensables. La grande majorité des ventes de véhicules se fait au sein des agences».

Reprise plus compliquée

«La reprise de nos agences est indispensable pour préserver notre maillage territorial», assure Olivier Pastwa, manager régional Organisation et Finances de la direction régionale de Renault.
«La reprise de nos agences est indispensable pour préserver notre maillage territorial», assure Olivier Pastwa, manager régional Organisation et Finances de la direction régionale de Renault.

Indispensable donc de faire perdurer ce réseau, aussi bien en zone urbaine qu’en campagne. Reste à trouver les repreneurs ! «C’est comme dans beaucoup de domaines aujourd’hui ! La reprise d’agence est encore plus compliquée qu’avant, surtout que l’univers de l’automobile a énormément évolué et doit faire face à de nouveaux défis.» Allusion faite notamment au développement futur (et espéré) des véhicules électriques. Les agences cédées, détenues alors par des propriétaires frôlant les soixante ans, doivent être souvent entièrement remises au goût du jour. «C’est logique, bon nombre de cédants voyant arriver l’âge de la retraite n’ont pas forcément investi massivement dans leur établissement.» Une reprise qui s’apparente souvent à un renouveau ! Dans ce parcours, les potentiels repreneurs sont ensuite aiguillés vers l’Ecole des agents Renault. «Pendant quatre semaines, ils suivent des cours théoriques et une semaine est consacrée à une immersion chez un agent-parrain. Quand l’affaire a démarré, nous assurons un suivi pour voir si tout se passe bien.» Un accompagnement de l’agent, rattaché directement à une concession, nécessaire histoire d’éviter la casse.