Efficacité énergétique

Un annuaire reconnu et approuvé

Le premier annuaire meusien des acteurs de l’efficacité énergétique vient de paraître. Porté par la Maison de l’emploi et la CCI Territoriale de la Meuse, cet outil recense 114 entreprises. 79 sont labellisées.

408
Isaline Fossaert, la chargée de mission Nouvelles Energies de la CCIT 55, a rédigé le 1er annuaire meusien des acteurs de l’efficacité énergétique.
Isaline Fossaert, la chargée de mission Nouvelles Energies de la CCIT 55, a rédigé le 1er annuaire meusien des acteurs de l’efficacité énergétique.
Isaline Fossaert, la chargée de mission Nouvelles Energies de la CCIT 55, a rédigé le 1er annuaire meusien des acteurs de l’efficacité énergétique.
Isaline Fossaert, la chargée de mission Nouvelles Energies de la CCIT 55, a rédigé le 1er annuaire meusien des acteurs de l’efficacité énergétique.

Quelles entreprises choisir quand on se lance dans des travaux de rénovation ou de construction ? Pour aider les particuliers, les privés et les collectivités à répondre à cette interrogation, l’annuaire apporte des réponses précises. Ce guide pratique rappelle d’ailleurs le contexte règlementaire. Et pour cause, le Grenelle de l’environnement impose que tous les bâtiments construits à partir de 2012 répondent aux normes BBC, sans oublier les nouvelles exigences énergétiques à atteindre pour les réhabilitations. Suite au projet baptisé «Maisons de l’emploi et développement durable», initié en 2008 par l’Ademe et l’Alliance Villes Emploi, la Maison de l’emploi de la Meuse s’est saisie de la question des métiers d’avenir. L’établissement s’est engagé à conduire pas moins de 16 actions entre 2011 et 2013 pour sensibiliser les professionnels et faire émerger de nouvelles offres de formation. Dans le cadre de ce programme, une action est mutualisée avec la CCI Territoriale. Et face au défi énergétique, Isaline Fossaert, la chargée de mission Nouvelles énergies, a contacté pas moins de 1100 entreprises meusiennes, que ce soit des architectes, des bureaux d’étude, des économistes de la construction, mais aussi l’ensemble des corps de métiers du bâtiment. Finalement, seules 114 ont donné leur accord pour apparaître dans ce référencement. «Cet outil valorise les compétences et les savoir-faire des entreprises meusiennes. Toutefois, dans le contexte économique actuel du BTP, il est regrettable que si peu de sociétés aient saisi l’opportunité», confie Michel Jubert, le président de la CCIT.

79 labels

79 professionnels ont décroché une labellisation. Nombreux, les signes de reconnaissance ont tous été recensés par ce guide. Les consommateurs vont pouvoir identifier, en toute facilité, les différentes marques Eco artisan, pros de la performance énergétique, qualibat…soutenues par la Capeb et la Fédération du BTP. Au total, 21 organismes, labels, marques collectives ou qualifications sont dénombrés. Et pour les mettre en avant, 2500 exemplaires du guide pratique ont été imprimés et seront distribués en Meuse. Une version dématérialisée est également consultable sur le site internet de la CCIT (www.meuse.cci.fr). Cette liste non exhaustive devrait certainement vite évoluer. Elle sera réactualisée dès que des nouveaux professionnels souhaiteront y être associés. En Meuse, le parc de logements est composé de 70 300 maisons et 22 500 appartements. 73% des résidences principales ont été construites avant 1975, contre 67% au niveau national. Cette donnée constitue avant tout un espoir pour le bâtiment, qui devrait développer de nouveaux marchés et booster les chiffres d’affaires. Il est vrai que face à la montée des prix du pétrole, du gaz et de l’électricité, les consommateurs n’ont plus d’autres choix que d’isoler leur habitation pour se chauffer et tenter de réduire leurs charges. «On doit faire en sorte que les entreprises prennent le train en marche. C’est devenu une nécessité de gagner en compétences», explique Denis Cordonnier, le président de la Maison de l’emploi et vice-président du Conseil général de la Meuse. L’élu précise que le guide sera d’ailleurs envoyé à tous les décideurs. Les clients savent désormais où trouver les entreprises formées. Et au moment de faire leur choix, ils pourraient privilégier les labels ou autre mention «reconnu Grenelle environnement».