Diversité

Une richesse pour l’entreprise

La diversité dans l’entreprise ? M a n a g e m e n t humaniste et diversité ? C’est pour répondre à ces questions, expliquer et convaincre, que la Maison de l’Emploi du Grand Nancy et la ville de Nancy ont organisé, le 25 octobre dernier, une soirée à destination des collectivités et des entreprises. C’est autour de Philippe Pozzo di Borgo, invité d’honneur, que chefs d’entreprise et représentants d’associations sont venus apporter leurs témoignages et confronter leurs expériences, pour la première étape du Tour de France de la diversité.

343
Philippe Pozzo di Borgo, l’homme qui a inspiré le film Intouchables, était, le 25 octobre dernier, l’invité d’honneur de la soirée «Diversité et management humaniste» qui s’est tenue à l’Hôtel de Ville de Nancy.
Philippe Pozzo di Borgo, l’homme qui a inspiré le film Intouchables, était, le 25 octobre dernier, l’invité d’honneur de la soirée «Diversité et management humaniste» qui s’est tenue à l’Hôtel de Ville de Nancy.
Philippe Pozzo di Borgo, l’homme qui a inspiré le film Intouchables, était, le 25 octobre dernier, l’invité d’honneur de la soirée «Diversité et management humaniste» qui s’est tenue à l’Hôtel de Ville de Nancy.
Philippe Pozzo di Borgo, l’homme qui a inspiré le film Intouchables, était, le 25 octobre dernier, l’invité d’honneur de la soirée «Diversité et management humaniste» qui s’est tenue à l’Hôtel de Ville de Nancy.

Le 25 octobre dernier, Nancy a accueilli le Tour de France de la diversité dont elle était la première étape. Une soirée pour sensibiliser entreprises et collectivités sur ce thème, autour de Philippe Pozzo di Borgo, chef d’entreprise tétraplégique dont le livre «Le second souffle» a inspiré le film Intouchables. Les représentants de l’Université de Lorraine, de l’ANDRH, de la Fondation Agir contre l’Exclusion, du Défenseur des Droits et les entreprises Fives Nordon et BNP Paribas sont venus apporter leurs témoignages et confronter leurs expériences autour de la thématique. L’occasion pour de nouvelles entreprises de signer la Charte de la Diversité et ainsi rejoindre le réseau local de 220 entreprises et collectivités déjà engagées. L’objectif ? Placer l’humain au coeur de l’entreprise et considérer la compétence comme unique facteur de recrutement, ce qui constitue un véritable engagement en faveur d’un management humaniste et d’une démarche de progrès. Car, même si les progrès sont notables, la discrimination à l’embauche reste malheureusement d’actualité. Age, couleur de peau, sexe, religion, les motifs sont multiples.

Mission de sensibilisation

L’occasion également de rappeler que la discrimination à l’embauche est un délit et que les peines encourues sont relativement lourdes, jusqu’à 45 000 euros d’amende et 3 ans de prison pour les personnes physiques et jusqu’à 225 000 euros pour les entreprises, ainsi qu’une impossibilité d’exercer l’activité dans laquelle l’infraction a été commise. Informer, sensibiliser pour faire reculer la discrimination, depuis 2005, la Maison de l’Emploi du Grand Nancy porte le plan territorial de lutte contre les discriminations dans le monde du travail. Résolument tourné vers l’entreprise, ce plan vise à améliorer l’insertion professionnelle et les conditions d’accès à l’emploi des personnes ayant à subir des discriminations. Et depuis 2008, la Maison de l’Emploi du Grand Nancy est partenaire du Secrétariat Général de la Charte de la Diversité. «Notre rôle à la base est d’aider les entreprises à se mettre en conformité avec la loi, mais cela va plus loin. Nous sommes là pour les sensibiliser, déconstruire les clichés et les stéréotypes», explique Grégory Sérandour, conseiller entreprise à la Maison de l’Emploi du Grand Nancy. Pour y parvenir, un éventail d’actions en direction des entreprises et collectivités a été mis en place : des formations, tables rondes, conférences et petits déjeunersdébats permettent d’aborder les questions de l’emploi des jeunes, de la religion dans l’entreprise, du handicap… Et prouver que la différence est source de richesses.

Pour plus d’infos, contactez Grégory Sérandour 03 83 22 24 23