CG 88

Budget en vue…

Grosse séance annoncée le 20 décembre prochain du côté de l’exécutif vosgien ! L’Assemblée départementale se réunira en session plénière, et éventuellement le 21 décembre, pour voter le budget 2013. Avec un budget de 453 000 000 euros, le Conseil général gère le plus gros budget public du département. «Le vote du budget est un acte fort dans la vie de l’Assemblée. Il traduit concrètement la politique du Conseil général et permet d’intervenir dans la plupart des secteurs de la vie quotidienne des Vosgiens», assure l’exécutif départemental. La politique départementale pour les années à venir devrait donc être planifiée dans quelques jours.

Attractivité

Un guide pour séduire

Attirer les compétences dans le département ! C’est tout l’objectif du guide «Vosges : mode d’emploi» élaboré par le Conseil général avec la CCIT vosgienne. Gérard Claudel, le président de la CCIT, assure que de nombreux chefs d’entreprise lui ont fait part de leurs problèmes de recrutement. «Une de leurs difficultés est de convaincre des candidats qui ne connaissent pas bien les Vosges de venir s’y installer.» Ce guide présente les atouts du département (premier pour la fabrication de sièges d’ameublement d’intérieur, deuxième pour l’exploitation forestière, sept musées de France, treize stations de ski alpin et dix de nordique, 48 % de surface boisée et trois gares TGV). Il sera prochainement adressé aux entreprises vosgiennes. «La collectivité a attribué 4 millions d’euros aux entreprises vosgiennes en 2012 pour qu’elles puissent investir et rester compétitives», rappelle Christian Poncelet, le président du Conseil général. A noter que le guide est téléchargeable sur les sites www.vosges.com, www.vosges.cci.fr et www. objectifvosges.fr.

Exportation

Ouzbékistan toute…

Etendre les liens commerciaux entre les industriels vosgiens de la filière textile et les Ouzbeks ! C’est tout l’objectif du voyage, début décembre, d’une délégation de chefs d’entreprise vosgiens menée par le Conseil général et la CCIT vosgienne. D’après le Conseil général : «une convention de coopération est à l’étude entre l’Université de Tachkent et l’Université Lorraine pour faciliter les échanges entre étudiants lorrains et étudiants ouzbeks et favoriser la recherche et le développement. Une coopération gagnantgagnant doit être mise en place.» Ex-pays de l’URSS (indépendant depuis 1991), l’Ouzbékistan transforme aujourd’hui 33% du coton qu’il produit. Son objectif est d’en transformer plus de 50% d’ici à 2015. Il exporte 70 % de ses produits finis dans plus de quarante pays. La filière textile vosgienne a une carte à jouer.