Préfecture de la Meuse

La Meuse «n’a pas à rougir»

Deux mois après sa prise de fonction, Isabelle Dilhac, la préfète de la Meuse, fait le point sur les sujets d’actualité. Ne cédant pas au pessimisme ambiant, la représentante de l’Etat évoque des raisons d’espérer, lors d’une rencontre avec la presse

22
Vous devez être connectés pour visualiser cet article