Assurance-vie

La prise de connaissance par les héritiers des contrats souscrits par le défunt

Les sommes versées en vertu de l’assurance-vie présentent les avantages de la confidentialité du bénéficiaire et d’un traitement fiscal en principe hors succession. Mais elles exposent les bénéficiaires aux risques de la déshérence, suite à la non réclamation du contrat au décès de l’assuré, et les héritiers au contournement des règles de la réserve héréditaire.

19
Vous devez être connectés pour visualiser cet article