Maurice Taillon, directeur de l’Urssaf Lorraine par intérim

«Des services renforcés, la proximité préservée»

L’Urssaf de Lorraine est devenue une réalité depuis le 1er janvier 2013. Une mise en commun des moyens, des compétences et des collaborateurs des quatre sites départementaux de Villers-lès-Nancy, Metz, Bar-le-Duc et Epinal, dont le siège régional est à Metz, qui va permettre «un renforcement de la qualité du service offert aux usagers, tout en préservant une relation de proximité et personnalisée», comme l’explique Maurice Taillon, son directeur par intérim.

836
Pour Maurice Taillon, son directeur par intérim, «la création de l’Urssaf Lorraine a pour ambition de renforcer la qualité de service offert aux usagers, tout en préservant la relation de proximité et personnalisée.»
Pour Maurice Taillon, son directeur par intérim, «la création de l’Urssaf Lorraine a pour ambition de renforcer la qualité de service offert aux usagers, tout en préservant la relation de proximité et personnalisée.»
Pour Maurice Taillon, son directeur par intérim, «la création de l’Urssaf Lorraine a pour ambition de renforcer la qualité de service offert aux usagers, tout en préservant la relation de proximité et personnalisée.»
Pour Maurice Taillon, son directeur par intérim, «la création de l’Urssaf Lorraine a pour ambition de renforcer la qualité de service offert aux usagers, tout en préservant la relation de proximité et personnalisée.»

Les Tablettes Lorraines : Il était question de ce rapprochement des Urssaf de Meurthe-et-Moselle, de la Moselle, de la Meuse et des Vosges, depuis un certain temps. En quoi consiste cette nouvelle organisation ?

Maurice Taillon : Cette réforme majeure a été initiée en 2012, avec la création des trois premières Urssaf régionales, en Auvergne, Midi-Pyrénées et Pays de la Loire. Une réforme dont l’ambition est de renforcer le réseau des Urssaf. Par le passé les Urssaf de Lorraine avaient déjà pour habitude de travailler ensemble. Désormais la création d’une seule entité juridique, l’Urssaf de Lorraine, permet la mise en place d’une gouvernance régionale et la mise en commun de l’ensemble des expertises, compétences et personnels, afin d’offrir un service de qualité et de proximité à nos cotisants et partenaires. Nos priorités, définies dans la convention d’objectifs de gestion 2010-2013, restent la performance du recouvrement social et la lutte contre la fraude et le travail illégal.

Qui dit mutualisation des moyens, dit souvent suppression de postes, qu’en est-il pour l’Urssaf de Lorraine ?

Nos 380 collaborateurs sont toujours en poste, répartis sur les différents sites. Dans le cadre de protocoles d’accord signés préalablement, aucune mobilité géographique ne leur a été imposée. Un accueil téléphonique et physique est ainsi assuré sur chacun des quatre sites.

Comment cette nouvelle architecture s’articule-t-elle ?

Elle est sur deux niveaux, tout d’abord un niveau régional, Metz, le chef-lieu de région, accueille le siège, qui aura en charge le pilotage stratégique, les comptes, le budget ainsi que les ressources humaines. Seront réparties sur les sites départementaux, les activités dont la prise en charge implique une proximité avec les cotisants et partenaires. Cette nouvelle organisation s’appuie également sur un Conseil d’administration régional, installé depuis le 2 janvier, remplaçant les quatre existants, et qui dispose de l’ensemble des pouvoirs de gestion. Rui Dias, expertcomptable et commissaire aux comptes a été élu président, Daniel Peche, Anny Wenger, et Anne Bomont, vice-présidents. Des conseils départementaux, un par site, seront mis en place progressivement d’ici le mois de février. Chacun des sites comprendra seize membres représentants les partenaires sociaux, qui auront pour mission de s’intéresser au contexte économique et social de leur territoire. Ces analyses seront un complément aux données chiffrées et permettront de livrer une analyse plus globale et plus fine de la situation en Lorraine.

Concrètement quels vont être les changements pour les cotisants ?

Des changements positifs ! Avec la création d’un fichier unique qui permet désormais d’accueillir tous les cotisants des quatre sites départementaux. Le cotisant conserve une relation personnalisée avec son conseiller et sera mieux accompagné pour faire ses déclarations, payer ses cotisations et contributions sociales. Cette nouvelle organisation permet un rééquilibrage, entre les sites, avec de nouvelles prestations et plus de flexibilité.

Pour plus d’infos : www.lorraine.urssaf.fr