Ski Pass

Le retour

La région Lorraine et la SCNF proposent encore pour cette saison le Ski Pass et facilitent l’accès aux stations de ski vosgiennes avec un aller-retour en train à prix exceptionnel, une desserte jusqu’aux pistes de ski de fond ou de piste et des forfaits : ski, activités et hébergement avantageux. Tous les weekends, jusqu’au 10 […]

440

La région Lorraine et la SCNF proposent encore pour cette saison le Ski Pass et facilitent l’accès aux stations de ski vosgiennes avec un aller-retour en train à prix exceptionnel, une desserte jusqu’aux pistes de ski de fond ou de piste et des forfaits : ski, activités et hébergement avantageux. Tous les weekends, jusqu’au 10 mars 2013, les Lorrains pourront bénéficier de tarifs réduits sur les trajets Métrolor TER à destination des stations de ski vosgiennes. La formule Ski Pass comprend un titre de transports Métrolor TER à un tarif préférentiel, valable pour un même week-end sur les lignes trains et autocars à destination de Gérardmer, la Bresse, Saint-Maurice-sur- Moselle et Bussang-Larcenaire. De quoi profiter tous schuss des joies de la montagne !
Pour plus d’infos : www.ter.snscf.com/lorraine

CFE-CGC

Wolf reconduit

Le conseil d’administration de la Confédération française de l’encadrement, Confédération général des cadres (CFE-CGC), a reconduit Régis Wolf pour trois années supplémentaires à la tête de l’Union départementale. Il y sera entouré de Christian Paulin, secrétaire général et de Bernard Lacroix, trésorier. Une réélection saluée par Olivier Cayla, président de l’Union régionale de la CFE-CGC : «on ne change pas une équipe qui a fait un mandat remarquable malgré les énormes difficultés sur le plan social et sur le plan industriel», qui s’exprimait dans les colonnes de nos confrères de Vosges Matin (édition du 24 décembre). «Prévoir, proposer, anticiper», tel sera le crédo de la confédération, pour poursuivre son action en faveur du dialogue social.

Pauvreté

Le CUEJ au rapport

964 euros par mois pour vivre, c’est le seuil de pauvreté, sous lequel vivent un nombre croissant de Français : 8,6 millions selon les derniers chiffres de l’Insee (2010). Les étudiants du CUEJ de Strasbourg ont enquêté sur le sujet et sur les causes de cette pauvreté. Les Vosges, 42ème département le plus pauvre de France en 2006, a vu son taux de pauvreté évoluer de manière préoccupante. Passant de la 39ème (en 2007) à la 34ème place (en 2009). Si le département reste mieux loti que la Creuse ou la Dordogne, il est moins favorisé que deux de ses voisins lorrains, la Moselle et la Meurtheet- Moselle. Les Vosges, territoire peu agricole qui avait construit son économie autour de l’industrie, textile, bois, agroalimentaire… paie un lourd tribut à la crise.