vendsmonvéhicule.com

L’occasion en un clic

I l y a du nouveau sur le marché de l’occasion et sur la toile ! Avec : vendsmonvéhicule.com, Frédéric Bienaimé propose depuis le 1er octobre un service innovant et rassurant. C’est une société qui offre au vendeur une prise en charge totale des démarches. Un courtier toutes options !

589
Depuis le 1er octobre 2012, Frédéric Bienaimé propose aux particuliers comme aux entreprises, avec : vendsmonvéhicule.com, une prise en charge totale des démarches liées à la vente de leurs véhicules d’occasion.
Depuis le 1er octobre 2012, Frédéric Bienaimé propose aux particuliers comme aux entreprises, avec : vendsmonvéhicule.com, une prise en charge totale des démarches liées à la vente de leurs véhicules d’occasion.
Depuis le 1er octobre 2012, Frédéric Bienaimé propose aux particuliers comme aux entreprises, avec : vendsmonvéhicule.com, une prise en charge totale des démarches liées à la vente de leurs véhicules d’occasion.
Depuis le 1er octobre 2012, Frédéric Bienaimé propose aux particuliers comme aux entreprises, avec : vendsmonvéhicule.com, une prise en charge totale des démarches liées à la vente de leurs véhicules d’occasion.

«Je suis parti du constat que la vente de véhicules d’occasion était, bien souvent, un exercice fastidieux pour un grand nombre de propriétaires et ce pour de multiples raisons : manque de temps, d’envie, mais aussi la peur d’être harcelé, l’insécurité, les problèmes liés au paiement… et bien d’autres tracas, que j’ai décidé de lancé ma société», explique Frédéric Bienaimé, fondateur de vendsmonvéhicule.com. Une toute jeune société, créée en octobre 2012, à l’activité innovante qui offre au vendeur une prise en charge totale des démarches liées à la vente. «Mes clients gardent leur véhicule jusqu’au jour de la vente et n’ont rien à gérer.» Un projet longuement mûri pour cet amateur de voitures, qui en change chaque année. Après une première tentative en 2006, cet ex-professeur de tennis, Vosgien d’origine et Breton d’adoption, a saisi la balle au bond et décidé de se lancer. «De retour dans l’Est, j’ai trouvé un poste de webmaster en Allemagne dans une société américaine, mais l’idée de lancer ma propre entreprise ne me quittait pas.» Soutenu par Alexis, il peaufine son projet et obtient un prêt bancaire. Et si l’on pourrait croire qu’Internet est devenu incontournable pour les petites annonces, ce n’est pas encore le cas. Seules, deux millions d’annonces sont publiées sur le Net, dont 500.000 par les vendeurs professionnels. En effet le bouche à oreille et les petites annonces dans la presse locale fonctionnent encore très bien.

Suivi complet

Si la société de Frédéric Bienaimée est sur la «toile», son implication n’a rien de virtuelle. Il se déplace au domicile du vendeur potentiel, «afin d’avoir un contact direct avec la personne et de voir le véhicule. Je ne sélectionne que des véhicules dont le suivi est irréprochable.» Il repart ensuite avec les photos, puis il les diffuse avec l’annonce sur plusieurs sites, afin d’optimiser les chances de le vendre. Il répond aux appels et se charge de faire une sélection d’acheteurs potentiels, qu’il accompagnera chez le vendeur. «Je suis présent jusqu’à la fin, pour fournir les papiers de vente remplis, mais aussi afin d’assurer le paiement de l’acheteur. Il ne s’occupe donc de rien et n’a juste qu’à signer l’acte de vente, rempli préalablement.» La prestation proposée par le courtier est sans engagement, puisque le vendeur n’a rien à payer ni à signer, tant que la vente de son véhicule n’est pas conclue. Le catalogue de la société compte déjà une vingtaine de véhicules mais ce n’est qu’un début, Frédéric Bienaimé souhaite étendre son rayon d’action et ses services aux entreprises. Souhaitons-lui d’emprunter la route du succès.
Pour plus d’infos
www.vendsmonvéhicule.com