Tourisme

Neige…fondante

L’or blanc, c’est bien… quand il y en a ! Le brusque redoux et les importantes chutes de pluie de fin décembre ont terni un début de saison hivernale qui était pourtant bien partie. A la Bresse, une baisse d’activité de 25 à 30 % a été enregistrée par rapport à la même période l’an […]

368

L’or blanc, c’est bien… quand il y en a ! Le brusque redoux et les importantes chutes de pluie de fin décembre ont terni un début de saison hivernale qui était pourtant bien partie. A la Bresse, une baisse d’activité de 25 à 30 % a été enregistrée par rapport à la même période l’an passé. Les situations varient selon l’altitude mais au final, les vacances de Noël sont loin d’être un bon cru pour les stations vosgiennes. Reste à espérer que la neige sera au rendez-vous pour les prochains congés de février et surtout qu’elle tienne.

Raon L’Etape

Chatelles reprise

De la solidarité territoriale entrepreneuriale ! C’est ainsi que l’on peut résumer la reprise de la papeterie des Chatelles de Raon-L’Etape. Fin décembre, le tribunal de commerce d’Epinal a approuvé le projet de reprise, effectif depuis le 1er janvier. Cette décision permet la poursuite de l’activité et le maintien des 70 emplois de l’entreprise. «Ce résultat est le fruit d’une démarche de financement innovante par la solidarité territoriale d’entrepreneurs», explique Jean Mangel, dirigeant de la Papeterie des Chatelles. «Observant les nombreux échecs récents de financement de reprise par les fonds d’investissement, tant privés que publics ou par les organismes bancaires, nous avons opté pour une approche territoriale volontariste en montant un projet de financement avec des entrepreneurs locaux soucieux de défendre l’activité et l’emploi.» Le projet a convaincu ces investisseurs qui ont suivi l’équipe dirigeante actuelle pour poursuivre le redressement de la papeterie.

CCIT 88

Opération coup de pouce

Des avances remboursables pour accompagner les entreprises qui veulent investir ! C’est l’opération «Coup de pouce» qu’a lancé la Chambre de commerce et d’industrie territoriale des Vosges. Dans une période plus que délicate pour les PME-PMI où l’accès aux crédits est de plus en plus difficile, la chambre consulaire a donc décidé d’épauler les quelque 13.500 entreprises du territoire vosgien. Un fonds d’un million d’euros, pour des aides à hauteur de 15.000 à 25.000 euros, est disponible pour compléter l’apport personnel des chefs d’entreprises exigé par les banques. Côté pratique, un comité d’agrément composé : du président de la CCIT vosgienne, d’un technicien chargé d’un rapport sur l’entreprise et des élus, examinent les dossiers. Opérationnel depuis novembre dernier, le dispositif a accompagné cinq dossiers donc quatre ont été retenus. Une douzaine d’entreprises sont aujourd’hui en attente de réponses. A noter que le concept pourrait faire des petits. La Chambre de métiers et de l’artisanat de la Meuse pourrait bien suivre l’exemple vosgien.