Agenda

Avant-première Warm Bodies Cinéma. Mardi 19 mars 2013 à 19 h 45 au Kinépolis de Nancy, St Julien-lès-Metz et Thionville. Pour plus d’infos : www.kinepolis.fr Venez découvrir en avant première, Warm Bodies, un film mêlant épouvante et romance ! Un mystérieux virus a détruit toute civilisation. Les rescapés vivent dans des bunkers fortifiés, redoutant leurs […]

338

Avant-première Warm Bodies

Cinéma. Mardi 19 mars 2013 à 19 h 45 au Kinépolis de Nancy, St Julien-lès-Metz et Thionville. Pour plus d’infos : www.kinepolis.fr

Venez découvrir en avant première, Warm Bodies, un film mêlant épouvante et romance ! Un mystérieux virus a détruit toute civilisation. Les rescapés vivent dans des bunkers fortifiés, redoutant leurs anciens semblables devenus des monstres dévoreurs de chair. «R», un mort-vivant romantique, sauve contre toute attente Julie, une adorable survivante, et la protège de la voracité de ses compagnons. Au fil des jours, la jeune femme réveille chez lui des sentiments oubliés depuis longtemps… Perturbée par ses sentiments, Julie retourne dans sa cité fortifiée où son père a levé une armée. «R», de plus en plus humain, est désormais convaincu que sa relation avec Julie pourrait sauver l’espèce entière…

Le Nouvel An Lorrain de Void-Vacon

Manifestation. Samedi 23 et dimanche 24 mars 2013 à Void-Vacon. Renseignements et réservations au 03.29.89.8109 ou sur www.void-vacon.fr

Oyez, Oyez, Gentes Dames, Seigneurs, Pages et Manants, rendezvous à Void-Vacon les 23 et 24 Mars prochain ! Le Nouvel An Lorrain sortira des livres d’histoire, le temps d’un week-end, pour faire battre le coeur du village meusien, car jusqu’en 1582 l’année commençait en Lorraine le 25 mars, le jour de la fête de l’Annonciation. C’était l’époque où les saisons rythmaient la vie de nos campagnes. Pour sa 6ème édition, la fête du Nouvel An Lorrain proposera des animations sur le thème du moyen âge et des traditions lorraines. Samedi soir, un défilé costumé avec saltimbanques, cavaliers, cracheurs de feu, conduira les participants à l’estaminet Gilbert, où sera organisé un grand banquet médiéval animé par des troubadours, danseurs, musiciens, avec spectacle de fauconnerie et autres… Et dimanche, la foire médiévale se tiendra sur le parvis de l’église et la Tour aux Pigeons. Plus de 300 costumes médiévaux, confectionnés par les dames de l’atelier couture, peuvent être loués. Toute la journée sera rythmée par des animations de rue pour petits et grands. Et comme le veut la tradition lorraine, des oeufs ont été offerts à Sainte Claire pour que le beau temps soit de la partie !

Chloroforme-Mazout de Jochen Gerner

Exposition. Jusqu’au 29 mars 2013, du lundi au vendredi de 10 h à 18 h à l’Espace my.monkey, 15, rue du Faubourg des 3 Maisons à Nancy. Pour plus d’infos : www. mymonkey.fr

Situé à la frontière de l’art contemporain et de la bande dessinée, Jochen Gerner est un illustrateur méticuleux qui joue des mots et de l’image dessinée. Avec l’exposition, il est question d’ombre et de lumière, d’effacement et de recouvrement, de saturation et d’épuration. Les images présentées sont construites à partir de dessins retravaillés (vieilles cartes militaires ou planches de bande dessinées populaires). Que ce soit le «Mazout» (l’encre) qui recouvre la planche, ou que ce soit le «Chloroforme» (la gomme) qui a contrario la résume à un squelette graphique, il s’agit toujours de libérer l’image initiale de sa figuration première.

Clôture d’amour

Théâtre. Du 26 au 30 mars 2013 auThéâtre de la Manufacture, 8, rue Baron Louis à Nancy. Les 26 – 27 et 29 mars à 20 h 30 et les 28 et 30 mars à 19 h. Pour plus d’infos : www.theatre-manufacture.fr

Clôture de l’amour est la fin d’une histoire bien sûr, quelque chose qui a à voir avec la séparation, celle d’un couple affolé qui tente de clore quelque chose : son histoire commune d’abord et qu’on voudrait solder sous l’effet de la colère et de la rupture. Une pièce bouleversante du premier au dernier mot. Avec cette création du Festival d’Avignon 2011, écrite, conçue et réalisé par ses soins, Pascal Rambert a composé une déchirante symphonie verbale, dont l’interprétation des acteurs Stanislas Nordey et Audrey Bonnet est au diapason. Une oeuvre sensible, ludique et précieuse. Ici les mots sont des flèches, et l’argumentation, un lent poison. À découvrir !