Éducation-Entreprises

Attention… aux stagiaires

L’alternance, les stages professionnels, le rapprochement entre le monde de l’éducation et celui des entreprises. Des pistes plus que louables, mais qui se doivent d’être encore encadrées. L’Observatoire national de la sécurité et de l’accessibilité des établissements d’enseignement, présenté la semaine dernière à Nancy, pointe du doigt les problèmes de sécurité et propose des solutions via un guide de la sécurité des élèves en stage en entreprise.

396

Accueillir un stagiaire, jouer la carte de l’apprentissage et de la formation professionnelle… c’est bien, et ces pratiques sont de nouveau remises en avant par la sphère entrepreneuriale et patronale. Il n’en demeure pas moins que le recours à ces usages entraîne, aujourd’hui, des problématiques en matière de sécurité des stagiaires au sein même des entreprises. C’est ce qui ressort de l’Observatoire national de la sécurité et de l’accessibilité des établissements d’enseignement, présenté la semaine dernière en préfecture de Meurthe-et-Moselle à Nancy par son président Jean-Marie Schléret. D’après cet observatoire : «456 accidents sont survenus en stage en entreprise en 2011. Plus de 60 % concernaient des élèves de Bac professionnel. Les dommages corporels majoritaires sont très largement les mains et les doigts (47 %), devant les yeux (8,3 %) puis les chevilles (8,1 %). Vingt pour cent seulement de ces accidents ont lieu en atelier, la majorité dans d’autres lieux (escaliers, cours, trajets dans l’entreprise). Ces accidents en atelier sont néanmoins les plus graves, puisque 11 % ont entraîné une hospitalisation», peut-on lire dans ce rapport (disponible dans son intégralité sur le www.ons.education. gouv.fr). Histoire de faire face à cette problématique bien présente aujourd’hui, un guide spécifique sur le sujet a été édité.

Rappels bienvenus

«Il s’adresse à tous les partenaires de la formation des élèves en stage : chefs d’établissement et d’entreprise en premier lieu. La prévention des accidents du travail est une exigence bien reconnue dans les milieux professionnels. Elle doit donc être un élément important dans la formation des élèves. Les stages en entreprise en sont à la fois l’occasion et le support», expliquent les responsables de l’Observatoire. Dans la partie réservée aux entreprises, plusieurs rappels sont mis en avant, histoire de mettre le chef d’entreprise devant ses responsabilités. «Il est conseillé de communiquer le document unique d’évaluation des risques de l’entreprise pour que le jeune intègre les questions de sécurité.» Il n’est pas question de remettre en cause la pratique des stages, mais il semble indispensable aujourd’hui que chacune des parties prennent conscience de ses devoirs Histoire de minimiser les risques. Même en formation professionnelle, le risque zéro n’existe pas.

PARTAGER
Article précédentLes PME et TPE auront la parole…
Article suivant