Salon de l’Agriculture

Bonne récolte pour la Lorraine

Succès sur toute la ligne pour la 50ème édition du Salon de l’Agriculture ! La plus grande ferme de France installée du 23 février au 3 mars dernier, Porte de Versailles à Paris, a fait le plein. Selon les premières estimations, ce sont 695 000 visiteurs qui ont arpenté ses allées, à la découverte des richesses des terroirs français, dont celles de la Lorraine, venue en force défendre ses produits et son image !

350
Le 50ème Salon de l’Agriculture vient de refermer ses portes, 695 000 visiteurs sont venus souffler les bougies de la plus grande ferme de France.
Le 50ème Salon de l’Agriculture vient de refermer ses portes, 695 000 visiteurs sont venus souffler les bougies de la plus grande ferme de France.
Le 50ème Salon de l’Agriculture vient de refermer ses portes, 695 000 visiteurs sont venus souffler les bougies de la plus grande ferme de France.
Le 50ème Salon de l’Agriculture vient de refermer ses portes, 695 000 visiteurs sont venus souffler les bougies de la plus grande ferme de France.

Adieu veaux, vaches, cochons… le Salon de l’Agriculture, qui s’est tenu du 23 février au 3 mars dernier, Porte de Versailles à Paris, vient de refermer ses portes. Pour son 50ème anniversaire, environ 695 000 visiteurs, selon des chiffres quasidéfinitifs, ont fait le déplacement contre un peu plus de 680 000 l’an dernier. Un chiffre honorable, bien que légèrement en deçà des 700 000 espérés par les organisateurs, mais qui demeure toutefois une bonne performance compte tenu : du froid, des vacances tardives à Paris et de la nouvelle implantation du salon, qui était privé du Pavillon n° 1 où étaient réunies les bêtes traditionnellement. Et le scandale de la viande de cheval. Un anniversaire auquel s’est associée la Chambre d’Agriculture de Lorraine, qui avait investi le hall n° 7.2. Les lorrains ont débarqué en force au salon pour une opération séduction de grande envergure, 413 m² dédiés à la région, un stand prestige, un village lorrain reconstitué… les organisateurs n’avaient pas ménagé leurs efforts.

Une moisson de prix

Si à l’heure où nous écrivons ces lignes il est encore trop tôt pour dresser un bilan précis du salon, pour Fabienne Lauer, chef de service économie, qualité et promotion de la Chambre régionale d’agriculture, «cette édition anniversaire était importante, c’est pourquoi nous avons renforcé nos effectifs sur l’espace dédié à la Lorraine. Producteurs, élus et partenaires se sont relayés pour assurer une présence et une promotion efficaces sur notre stand. Ce fut un salon convivial et très riche.» L’objectif était de mettre en valeur la palette de produits, mais aussi l’attractivité touristique de notre territoire, qui cette année encore a remporté une moisson de prix au Concours Général Agricole. La qualité de nos animaux, bières, vins (à consommer avec modération bien entendu) mais aussi fromages, ont séduit les jurys. En plus des espaces dédiés à la dégustation, un stand touristique en partenariat le Comité Régional du Tourisme de Lorraine (documents, films, quiz) a accueilli les visiteurs, parmi lesquels, tradition oblige : élus et ministres. Jeudi 28 février, Stéphane Le Foll, le ministre de l’Agriculture a arpenté les allées du salon, déclarant, «l’agriculture française a un énorme potentiel, des économies se créent, et nous avons tout intérêt à les soutenir.» Il a ensuite effectué le tour de quelques stands de la région, l’occasion pour le ministre de souligner le dynamisme lorrain et de renouveler sa promesse de venir prochainement en Lorraine.