Bâtiment

CSOEC Electricité Cap sur la régulation

Spécialisée dans la fabrication et l’installation d’armoires électriques pour le génie climatique, la société CSOEC Electricité de Pompey abat aujourd’hui la carte complémentaire de la régulation énergétique. Un développement indispensable pour faire face à une concurrence de plus en plus accrue dans ce secteur.

440
«De plus en plus nous tentons d’arriver en amont des affaires en proposant dorénavant nos services en matière de régulation pour la maîtrise énergétique des bâtiments», assure Cyrille Vasmer, le fondateur de CSOEC Electricité installée à Pompey depuis 2009.
«De plus en plus nous tentons d’arriver en amont des affaires en proposant dorénavant nos services en matière de régulation pour la maîtrise énergétique des bâtiments», assure Cyrille Vasmer, le fondateur de CSOEC Electricité installée à Pompey depuis 2009.

De «simple» installeur de postes électriques à véritable gestionnaire d’énergie version second oeuvre dans le Bâtiment, il n’y a qu’un pas franchi récemment par Cyrille Vasmer et ses équipes de CSOEC Electricité. «De plus en plus nous tentons d’arriver en amont des affaires en proposant dorénavant nos services en matière de régulation pour la maîtrise énergétique des bâtiments.» Une nouvelle prestation jugée indispensable pour ce professionnel, installé du côté du Parc Eiffel de Pompey, pour continuer à avoir sa place sur un marché où la concurrence est de plus en plus importante. «Pour faire entrer de gros projets, la prestation régulation permet de faire la différence. Aujourd’hui, nous commençons à parfaitement maîtriser la chose.» Une prestation nouvelle, un choix stratégique dicté par la demande des clients de l’entreprise. «Ils souhaitent de plus en plus avoir un package complet, de l’installation à la maîtrise et la gestion totale. Dans la régulation énergétique il existe déjà un historique important, on ne s’y lance pas à l’aveuglette à la différence des énergies renouvelables.» La mise en place de la RT (Réglementation thermique) 2012 et déjà l’anticipation de sa petite soeur, la RT 2014, entraînent le staff de CSOEC Electricité à maîtriser l’ensemble de la gestion des systèmes de chauffage ou encore des composants d’isolation. Pas vraiment un nouveau métier pour Cyrille Vasmer mais une réponse indéniable à un marché en pleine évolution. Une réponse méditée et réalisée avec toute la prudence, la planification et l’anticipation nécessaires. Depuis la création de la société, en septembre 2009, la stratégie de développement du patron des lieux s’est toujours basée sur ces valeurs entrepreneuriales.

PME familiale bien ancrée

Une des raisons, sans doute, qui a fait que les banques le suivent toujours dans son développement. «En se lançant dans notre nouvelle activité de régulation, il était nécessaire de renforcer notre trésorerie et nos fonds de roulement.» Pas évident par les temps qui courent et la frilosité des organismes bancaires, gage du sérieux de cette PME familiale les pieds bien ancrés dans la réalité du terrain conjoncturel mouvant. «Nous mettons tout en oeuvre pour bien amorcer les virages du secteur sans prendre de risques inutiles.» Et cela semble plutôt bien fonctionner. «Au niveau de l’exercice en cours, il nous reste trois mois à entrer.» Et le gros de l’activité, de juillet à septembre dans le secteur, n’est pas encore passé. Un secteur fortement lié à la commande publique mais également de certains gros privés. D’importantes affaires sont, ou vont prochainement sortir, notamment du côté de l’agglomération messine où le positionnement de CSOEC Electricité ne fait pas de doute. «Au fil du temps, nous nous efforçons de faire beaucoup plus de développement en matière de recherche de nouveaux clients tout en gardant nos clients fidèles avec lesquels nous travaillons depuis le début», assure Cyrille Vasmer confiant dans les années à venir du fait des choix de développement réalisés à temps. Une activité de la société bien régulée car logiquement anticipée par son fondateur.