Grands projets

Europort Lorraine bientôt approuvé

Ce 11 mars, dans les locaux de la CCIT de Moselle à l’Espace Cormontaigne de Yutz, est annoncée une réunion publique pour présenter le vaste projet de plate-forme logistique et industrielle multimodale : Europort Lorraine. Lancé en 2009, cet outil de dynamique territoriale semble prendre tout son sens avec l’autre important projet du Nord lorrain : le centre sino-européen Terra Lorraine d’Illange.

370
Le projet Europort Lorraine sera présenté ce 11 mars en réunion publique à l’Espace Cormontaigne de Yutz. Il devrait être approuvé définitivement dans le courant du second semestre.
Le projet Europort Lorraine sera présenté ce 11 mars en réunion publique à l’Espace Cormontaigne de Yutz. Il devrait être approuvé définitivement dans le courant du second semestre.
Le projet Europort Lorraine sera présenté ce 11 mars en réunion publique à l’Espace Cormontaigne de Yutz. Il devrait être approuvé définitivement dans le courant du second semestre.
Le projet Europort Lorraine sera présenté ce 11 mars en réunion publique à l’Espace Cormontaigne de Yutz. Il devrait être approuvé définitivement dans le courant du second semestre.

Au second semestre de cette année, le projet Europort Lorraine sera approuvé… en toute logique ! Reste à passer le cap de la réunion publique de ce 11 mars, à 20 heures à l’Espace Cormontaigne de Yutz dans les locaux de la Chambre de commerce et d’industrie et des services de la Moselle. «Cette procédure de concertation règlementaire a pour objectif de présenter les grands principes du projet afin de prendre en compte les avis et les observations de la population et de toutes les personnes intéressées par l’aménagement du site», assurent Patrick Weiten, président de la Communauté d’agglomération Portes de France-Thionville et président du Conseil général de Moselle et Philippe Tarillon, son homologue de la Communauté d’agglomération du Val de Fensch. Dès 2009, les deux structures intercommunales présentent la candidature du port de Thionville-Illange-Uckange pour l’accueil de cette fameuse plate-forme logistique et industrielle multimodale intégrant : transport routier, ferroviaire et fluvial.

1 500 emplois annoncés

«Le projet Europort Lorraine doit permettre de répondre aux besoins des ports maritimes de Rotterdam et d’Anvers, tous deux saturés et actuellement en recherche d’une solution pour des activités de logistique, de transformation et d’assemblage». La situation géographique stratégique dans le voisinage immédiat du Grand Duché du Luxembourg, de la Belgique, de l’Allemagne font de ce projet un vaste atout de développement pour le Nord mosellan. Au total, ce sont près de 1 500 emplois qui devraient être créés. Aujourd’hui, Europort Lorraine prend tout son sens avec l’autre grand projet de la Lorraine Nord : le fameux centre sinoeuropéen de Terra Lorraine sur la mégazone d’Illange (voir encadré). Deux projets phares, auxquels, et grâce à la réunion publique de ce 11 mars «tous les acteurs locaux seront associés pour enrichir les projets.» Reste à savoir si tout le monde sera d’accord ! Quoi qu’il en soit la machine est plus que lancée. Le système de gouvernance est d’ors et déjà validé. Un Syndicat mixte dit «ouvert» (SMO) est constitué. Il regroupe les six intercommunalités du Nord mosellan, le Conseil général de Moselle et les trois chambres consulaires. Sa mission : créer, aménager, gérer et développer le site portuaire Europort. Le bateau semble bel et bien mis à flot.