Nancy

Porte Saint-Georges rénovée

Renaissance Nancy 2013 oblige, lifting total des édifices classés monuments remarquables de cette époque dans la cité ducale. Depuis quelques jours, des travaux de restauration partielle et d’aménagement des espaces extérieurs de la Porte Sainte- Georges sont en cours. D’après la ville de Nancy, ils devraient durer jusqu’en mars 2014. Ces interventions entraînent une fermeture […]

420

Renaissance Nancy 2013 oblige, lifting total des édifices classés monuments remarquables de cette époque dans la cité ducale. Depuis quelques jours, des travaux de restauration partielle et d’aménagement des espaces extérieurs de la Porte Sainte- Georges sont en cours. D’après la ville de Nancy, ils devraient durer jusqu’en mars 2014. Ces interventions entraînent une fermeture de la porte à la circulation des piétons et des véhicules jusqu’au 31 août 2013. La Porte Saint-Georges est l’une des trois portes de Nancy créées lors de la construction de la ville neuve entre 1606 et 1619.

Education

Garcia au CIRE CIRE

pour Conseil de l’innovation pour la réussite éducative ! Cet outil, instauré par Vincent Peillon, le ministre de l’Education, vient de nommer Laurent Garcia, le maire de Laxou, comme représentant de l’Association des Maires de France (AMF) au sein de ce dispositif. Un peu logique, Laxou a reçu l’an passé le Prix Territoria saluant les innovations de la commune me u r t he – e t – mo s e l l a ne développées en matière de nouvelles activités liées au rythme scolaire.

DLSI

Droit au but à l’International

Si l’ASNL (Association sportive Nancy-Lorraine) ne va pas fort en championnat de «Ligue 1», son principal sponsor maillot, le groupe d’agences d’intérim DLSI du Grand Est, est lui aussi en repli en termes de résultats de chiffre d’affaires. «Notre chiffre d’affaires sur l’année 2012 s’élève à 184 M€d’euros pour l’exercice clos au 31 décembre 2012 soit un repli de 10,26 %», assurent les instances du groupe (composé de soixante-quinze agences positionnées dans le Grand Est de la France, de Dunkerque à Lyon en passant par Paris, le Nord-Ouest et depuis peu, en Provence-Alpes-Côte d’Azur sans oublier son implantation au Luxembourg, Allemagne, Suisse et Pologne). «Dans un contexte très difficile, notamment sur le marché français, notre groupe a limité son repli malgré une demande en retrait au quatrième trimestre.» Cette «limitation» est surtout due à l’activité enregistrée à l’international par le groupe qui affiche une progression de l’ordre de 4,10 % sur l’année 2012 par rapport à 2011, «ce qui nous permet d’envisager une reprise d’activité au cours des semestres à venir.» Côté vision pour l’année en cours : «compte tenu de l’environnement économique et des perspectives qui s’ouvrent à nous sur l’international, nous allons en 2013, développer nos activités sur le marché européen, afin de pallier au manque de dynamisme du marché français.» Le groupe se veut déterminer à augmenter son chiffre d’affaires de 2013 de près de 7 %, «malgré un contexte toujours difficile, la demande de flexibilité des ressources humaines demeurent une exigence et un atout.»

Auto-Entreprise

Et après ?

L’auto-entrepreneuriat ! Sujet plus que chaud aujourd’hui avec les différentes annonces de réforme du statut et des mobilisations des mois passés au niveau national de la part de la Fédération nationale des auto-entrepreneurs. Histoire d’y voir un peu plus clair, l’Agence de développement économique Terres de Lorraine (ADSN) annonce la tenue, le 14 mars prochain au centre d’activités Ariane de Neuves Maison à partir de 19 heures, d’une rencontre professionnelle sur le thème : «Auto-entreprise et après ?» Objectif : tenter de donner des piste aux concernés pour faire évoluer leur statut. Lucette Mathey de l’Urssaf et Yves Sordel de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat interviendront sur le sujet et informeront des démarches à suivre. Pour plus d’infos www.adsn54.org

Capital des PME

Comment investir ?

Investir dans le capital des PME… c’est toujours possible mais de plus en plus délicat pour s’y retrouver. Histoire de faire le point sur le sujet, CCI02bilan Lorraine organise, le 20 mars à partir de 8 h 15’ au Kart’in Oberlin de Nancy un petit déjeuner sur le thème «Fiscalité 2013 : investissement au capital des PME» avec un focus, notamment sur l’investissement transfrontalier dans les PME de la Grande Région. «L’année 2012 a été riche en matière de fiscalité. L’investissement au capital des PME n’a pas été épargné. Il nous a paru opportun de faire le point au regard des opportunités d’investissements qui s’élargissent à l’échelle de notre Grande Région», assurent les organisateurs. Au programme : réduction IRPP et ISD, traitement fiscal de la fraction excédentaire de l’investissement ou encore l’imposition des dividendes et des dispositifs d’exonérations. Ce point complet sera assuré par Nadia Hamya de Taj, société d’avocats, membre de Deloitte Touche Tohmastu Limited. Pour plus d’infos contact@cci02bilan.fr

Economie

«L’Accord de Nancy»

Signature annoncée le 18 mars prochain de «l’Accord de Nancy» par toutes les Chambres de Commerce et d’Industrie de la Région. C’est l’un des premiers temps forts annonçant le futur forum économique européen «Ideas», programmé le 3 mai dans la cité ducale. «La crise économique que traverse l’Europe est profonde et remet en cause schémas et référentiels. Dans ce contexte exceptionnel, agir n’est pas la meilleure solution, c’est la seule. Il revient aux acteurs économiques de provoquer l’électrochoc, de dessiner les nécessaires réformes structures à mener au-delà des frontières et de prôner le «mieux» État», assure François Pélissier, le président de la CCIT de Meurthe-et-Moselle, l’un des organisateurs de cette manifestation. Avec le soutien du Conseil régional de Lorraine, la Communauté urbaine du Grand Nancy, de la ville de Nancy, d’EDF, de Deloitte, d’ERDF, de Demathieu et Bard, les Chambres de Commerce du Luxembourg, de la Sarre, de Liège Verviers Namur, de la Meuse, de la Moselle, des Vosges et de Meurthe-et- Moselle entendent «poser les bases d’une réflexion commune pour contribuer à bâtir les conditions d’un avenir meilleur.» Plusieurs experts et dirigeants internationaux sont déjà annoncés à l’image de Gehrard Schroder, ancien chancelier allemand, Yves Elsen, PDG d’Hitec Luxembourg SA ou encore Christian Noyer, le gouverneur de la Banque de France, pour faire de ce rendez-vous une mine de pistes de réflexions pour changer la donne actuelle.