BTP

Le centre Raymond Bard fête ses quarante ans

Quatre journées de manifestation d’envergure pour quarante ans d’existence ! Du 14 au 17 mai, le centre Raymond Bard de Faulquemont, spécialisé dans la formation de conduite d’engins de travaux publics, fête son anniversaire. L’occasion de présenter ses nouvelles orientations et formations dans le domaine cousin du Bâtiment.

485

Formation amiante. Blindage. Signalisation de chantier ou encore topographie ! Ce sont les nouvelles formations dispensées par le centre Raymond Bard de Faulquemont. Une diversification de la palette d’offres proposées par cet établissement spécialisé à la base dans la formation de conducteurs d’engins pour les professionnels des Travaux publics depuis quarante ans. Le «quadragénaire formateur» fête son anniversaire cette semaine avec plusieurs manifestations annoncées (voir encadré). Créé en 1972 à l’initiative des fédérations professionnelles du BTP (avec le soutien financier du Conseil Régional de Lorraine et l’OPCA du BTP), le centre a gagné ses lettres de noblesse en matière de formation dans l’univers spécifique des Travaux publics.

Simulateurs de conduite

Sa localisation sur l’ancien carré minier de Faulquemont, lui permet de proposer un «terrain de jeu» de cinquante hectares de schistes offrant une plateforme pédagogique de premier plan pour l’évolution d’engins de chantier. Conjoncture oblige, le centre se doit aujourd’hui de s’adapter aux réelles demandes de toute une profession. «L’offre catalogue aujourd’hui ne suffit plus. Il faut répondre au cas par cas. Les entreprises du BTP enregistrent une baisse de leur activité et n’ont pas de visibilité sur le long terme. Il nous faut identifier les réels besoins en matière de formation de ce secteur en pleine mutation», explique Romuald Karmann, le directeur de l’établissement. Histoire d’être au plus près des préoccupations terrain, le centre s’est équipé récemment de simulateurs de conduites d’engins et développe aujourd’hui son activité vers des formations spécifiques au Bâtiment. Exemple typique, celle concernant l’amiante. «La réglementation en vigueur sur ce sujet spécifique est très délicate à appréhender mais la formation est obligatoire. Nous sommes là pour tenter au mieux d’y répondre.» Une réponse reconnue depuis maintenant quarante ans.