Épinal-Mirecourt

Cap vers Nice

Rejoindre Nice en avion depuis l’aéroport d’Épinal-Mirecourt, cela sera possible à partir du 23 juin ! C’est ce que vient d’annoncer «Vosges Airport», la Société d’exploitation de l’aéroport Épinal-Mirecourt (SEAEM). Les départs auront lieu les jeudis et dimanches à 14 h 00 pour une arrivée à Nice à 15 h 35. En sens inverse, les […]

380

Rejoindre Nice en avion depuis l’aéroport d’Épinal-Mirecourt, cela sera possible à partir du 23 juin ! C’est ce que vient d’annoncer «Vosges Airport», la Société d’exploitation de l’aéroport Épinal-Mirecourt (SEAEM). Les départs auront lieu les jeudis et dimanches à 14 h 00 pour une arrivée à Nice à 15 h 35. En sens inverse, les vols partiront de Nice les mêmes jours à 11 h 45 pour une arrivé à Épinal à 13 h 15. Les vols sont assurés par la compagnie Sky Taxi avec un Saab 340 pouvant transporter jusqu’à trente-quatre passagers. «Cette nouvelle destination s’inscrit dans la stratégie commerciale initiée depuis plusieurs mois», assure Gérard Claudel, le président de la SEAEM et président de la CCIT des Vosges. Propriété du Conseil général, l’infrastructure aéroportuaire vosgienne propose également des destinations vers la Tunisie, la Turquie ou encore la Crète en séjour tout inclus. D’autres destinations européennes sont à l’étude et devraient être commercialisées dans quelques jours.

Défis du Bois

La filière en compétition

Dix équipes de cinq jeunes architectes et ingénieurs bois ! Treize universités internationales en provenance d’Italie, d’Espagne, de France, d’Autriche, du Brésil ou encore du Kazakhstan. Jusqu’au 6 juin, la 9ème édition des Défis du Bois bat son plein au coeur du centre-ville d’Épinal du côté du Parc du Cour. Cette manifestation, créée par l’ENSTIB et l’ENSA de Nancy il y a neuf ans s’affiche comme un rendez-vous incontournable de la filière. Les jeunes en compétition disposent d’une petite semaine pour construire, en espace clos, une oeuvre aussi technique qu’esthétique. Résultats dans quelques jours. Pour plus d’infos www.defisbois.fr

Docelles

UPM cherche repreneur

Mi-juillet ! C’est la date limite que s’est fixée la direction du groupe finlandais UPM pour trouver un repreneur à son usine vosgienne de Docelles. L’usine de fabrication de papier docellois n’entre plus dans la stratégie globale du groupe comme l’a annoncé, Jean-Marc Louvet, le président d’UPM France de passage dans les Vosges la semaine dernière (source : L’Est Républicain). Cent soixante-neuf acquéreurs potentiels auraient été identifiés et trois visites ont déjà eu lieu. Cent soixante et onze salariés du site vosgien sont concernés.