Centre Prouvé

La nouvelle donne à Nancy

20 000 mètres carrés de superficie, 85 millions d’euros de budget, des équipements high-tech, le chantier du Centre des Congrès Prouvé, tête de pont du projet «Nancy Grand Coeur», sera livré dans moins d’un an ! Un bâtiment qu’il va falloir remplir et faire fonctionner à plein régime. Animée par la volonté d’insuffler une nouvelle dynamique, l’équipe de la SPL «Grand Nancy, congrès et événements» a mis au point sa stratégie pour rendre à Nancy sa place parmi les villes de congrès.

525
Béatrice Cuif-Mathieu, directrice générale de «Grand Nancy, congrès et événements» et Thierry Bottard en charge de la précommercialisation du Centre des Congrès Prouvé, ciblent de nouveaux marchés.
Béatrice Cuif-Mathieu, directrice générale de «Grand Nancy, congrès et événements» et Thierry Bottard en charge de la précommercialisation du Centre des Congrès Prouvé, ciblent de nouveaux marchés.
Béatrice Cuif-Mathieu, directrice générale de «Grand Nancy, congrès et événements» et Thierry Bottard en charge de la précommercialisation du Centre des Congrès Prouvé, ciblent de nouveaux marchés.
Béatrice Cuif-Mathieu, directrice générale de «Grand Nancy, congrès et événements» et Thierry Bottard en charge de la précommercialisation du Centre des Congrès Prouvé, ciblent de nouveaux marchés.

Dans moins d’un an, Nancy sera dotée d’un centre des congrès ultra-moderne ! En effet l’ouverture du Centre Prouvé est prévue pour le printemps 2014. 85 millions d’euros de budget, 20 000 mètres carrés de superficie, des espaces modulables, en plein coeur de ville, au pied de la gare… Cet «outil privilégié», comme le qualifie Gérard Rongeot le président de «Grand Nancy, congrès et événements», a tout pour plaire, encore faut-il le faire savoir aux clients potentiels. C’est le 29 mai dernier que l’équipe s’est réunie pour faire un point sur ce chantier d’envergure. L’occasion de présenter Thierry Bottard recruté pour assurer la précommercialisation, de découvrir la stratégie et les outils : plaquettes et site internet mis en place pour garantir le remplissage et la rentabilité du Centre Prouvé. Première mise au point concernant le calendrier, maintenu assure-t-on, «le Centre sera donc ouvert au printemps 2014, nous nous donnons néanmoins jusqu’à l’été pour peaufiner l’ensemble», précise Béatrice Cuif-Mathieu, directrice générale de la SPL «Grand Nancy, congrès et événements».

21 000 journées de congrès

La précommercialisation ne souffre aucun retard, «nous améliorons considérablement l’offre, nous passons de 8 000 à 20 000 mètres carrés. Ce qui implique une nouvelle stratégie de remplissage et permet de cibler de nouveaux marchés, tels que les salons professionnels, les conventions et les soirées de gala», souligne la directrice en présentant la première plaquette et le nouveau site internet vantant les mérites de la structure : proximité avec la gare, effet TGVEst reliant la cité ducale à la capitale en 1 h 30, la réputation universitaire de la ville et bien évidement son patrimoine, font partie de l’argumentaire déployé. «Nous mettons en avant la souplesse de ce bâtiment qui offre à nos clients la possibilité de scénariser l’événement», explique Gérard Rongeot, qui y voit pour Nancy, «l’opportunité de retrouver sa place de ville de congrès, développée dans les années soixante-dix, en alliant ce nouvel équipement à notre expertise.» Un avis partagé par Thierry Bottard, ce Nancéien d’origine, juriste diplômé de l’ISG Paris, spécialiste de la politique des Congrès, passé par La Baule et Saint-Malo. «C’est une belle opportunité de mener une telle démarche, la plupart des villes sont en phase de rénovation, ici tout a été conçu et pensé pour répondre aux besoins actuels des clients.» Des clients réceptifs, aux dires de l’équipe qui annonce près de 21 000 journées de congrès (confirmées) pour 2014, 2015 et 2016, dont la 17ème journée de l’épilepsie en septembre 2014 ou le 43ème congrès National des Géomètres Experts en 2016. Le seuil de rentabilité devrait être atteint en 2015 (première année pleine d’exploitation), avec un chiffre d’affaires escompté de deux millions d’euros. Sans oublier les retombées économiques espérées sur les commerces du centre ville. Le Centre Prouvé, coeur du projet d’une nouvelle agglomération et poumon économique !