Jean Loctin, directeur de Lorraine Expo

«Le Parc des Expositions a un avenir»

Jean Loctin, confiant et optimiste, n’envisageait même pas à quelques jours de la délibération du conseil communautaire quant à une issue permettant une synergie entre le Parc des Expositions et le Centre Prouvé.
Jean Loctin, confiant et optimiste, n’envisageait même pas à quelques jours de la délibération du conseil communautaire quant à une issue permettant une synergie entre le Parc des Expositions et le Centre Prouvé.
Jean Loctin, confiant et optimiste, n’envisageait même pas à quelques jours de la délibération du conseil communautaire quant à une issue permettant une synergie entre le Parc des Expositions et le Centre Prouvé.
Jean Loctin, confiant et optimiste, n’envisageait même pas à quelques jours de la délibération du conseil communautaire quant à une issue permettant une synergie entre le Parc des Expositions et le Centre Prouvé.

Les Tablettes Lorraines : Le Parc des Expositions de Nancy va connaître un nouveau mode d’exploitation, Foires et Salons Internationaux n’en sera plus gestionnaire l’an prochain. Pouvez-vous nous en dire plus ?
Jean-Loctin : L’exploitation et l’entretien de cet équipement nous ont été confiés par un bail emphytéotique de 25 ans conclu en 1963, à l’association Foires et Salons Internationaux. Un bail qui a été renouvelé une fois en 1989 et qui arrivera à son terme au 5 mai 2014. Une parcelle d’une superficie totale de 142 668 mètres carrés, sur laquelle l’association a fait bâtir un ensemble de 8 halls d’une surface totale de 28 500 mètres carrés et d’une superficie de parking de 37 500 mètres carrés. Des bâtiments dont elle a assuré le maintien en bon état des installations et dont elle reste propriétaire jusqu’à l’expiration du bail. À son terme, le Grand Nancy reprendra le terrain concédé et deviendra alors propriétaire des constructions et aménagements.

La question de l’avenir du Parc des Expositions se pose donc. Quelles sont les options ?
Une reconduction du bail était une possibilité, mais l’option la plus probable sur laquelle travaille Elisabeth Laithier, notre présidente et André Rossinot, président du Grand Nancy serait celle d’une promotion et une exploitation conjointes des deux équipements. Je tiens d’ailleurs à souligner que les discussions se sont déroulées dans la plus grande cordialité.

Avec la construction du Centre des Congrès Prouvé, a-t-on encore besoin du Parc des Expositions ? Y a-t-il de la place pour les deux structures ?
Il s’agirait donc de constituer une offre globale, dans le cadre d’une exploitation unique par la SPL Grand Nancy Congrès et Evènements, lisible par les organisateurs d’évènements économiques, le succès de cette démarche reposant sur la complémentarité et les synergies entre ces deux équipements publics. Notre expérience dans le métier et une gamme de prix et de services différents sont des atouts non négligeables.

PARTAGER
Article précédentFives Cryo joue la carte MRS
Article suivantNew York a séduit