Nancy

Tati new look

Deux mois de travaux. Un million d’euros d’investissement pour un magasin entièrement relooké «pour une nouvelle modernité tout en restant populaire dans le bon sens du terme.» Dixit Emmanuel Deroude, le directeur de Tati France à l’occasion de la réouverture du magasin nancéien de la rue du Grand Rabbin Haguenauer le 29 mai. Depuis sa […]

436

Deux mois de travaux. Un million d’euros d’investissement pour un magasin entièrement relooké «pour une nouvelle modernité tout en restant populaire dans le bon sens du terme.» Dixit Emmanuel Deroude, le directeur de Tati France à l’occasion de la réouverture du magasin nancéien de la rue du Grand Rabbin Haguenauer le 29 mai. Depuis sa reprise par le groupe Eram en 2007, l’enseigne fondatrice du discount en France a entamé une véritable cure de développement. Ces cent trente magasins de l’Hexagone font l’objet d’un vaste programme de rénovation programmé jusqu’en 2015. «Aujourd’hui une trentaine de magasins sont déjà rénovés et après l’été, ils seront une cinquantaine.» Objectif : tenter de capter une nouvelle clientèle tout en gardant ses clients fidèles avec toujours la même philosophie de proposer le «prix véritable». À Nancy, les deux mille carrés ont donc été entièrement repensés avec la création de nouveaux espaces à l’image de l’espace Chaussure. Le développement du groupe ne s’arrête pas à cette nouvelle image de ses magasins urbains, le développement sur le web via le www.tati.fr emporte un certain succès «avec près de cinq millions d’articles vendus en ligne.» Dans les cartons, d’autres pistes de développement sont également présentes. Le groupe travaille sur l’élaboration d’une offre dans le domaine… des assurances. Tout devrait être rodé et dévoilé à la fin de l’année sur ce sujet.

Réseau Entreprendre

AG et retraite

Assemblée générale annoncée pour Réseau Entreprendre Lorraine le 24 juin (à partir de 18 heures dans les locaux du groupe Colas dans le quartier de Rives de Meurthe à Nancy) ! La dernière pour son directeur Bertrand Louapre. L’heure de la retraite a sonné pour cet ancien du Conservatoire national des Arts et Métiers. Le nom de son successeur n’est pas encore connu.

Nancy

Hénart dans la course

C’est officiel ! Laurent Hénart est dans la course aux municipales 2014 à Nancy. André Rossinot, le maire de Nancy, a officiellement passé le relais la semaine dernière à son adjoint à la Culture. «Le choix proposé aux Nancéiens est celui du renouvellement dans la confiance, mais aussi celui d’un maire nouveau (…) Ce passage de relais en douceur est le socle d’un nouveau travail d’équipe et je souhaite qu’André Rossinot reste dans cette équipe. Je veux préserver la ville de tout accaparement partisan. Nancy est une ville libre et indépendante. Elle doit le rester, je le garantirai », assure le candidat sur son blog. Élu en mars 1983 maire de Nancy, André Rossinot briguera, de son côté, un nouveau mandat à la tête de la Communauté urbaine du Grand Nancy.

DCF

En trophées

Performance commerciale globale. Performance commerciale à l’international. Performance commerciale à l’innovation et au web business. Performance commerciale et management et un prix «coup de coeur» ! Le 6 juin, à partir de 18 h 30 au Domaine de l’Asnée, la section nancéienne des Dirigeants Commerciaux de France (DCF) remettra cinq trophées à cinq entreprises lorraines dans le cadre de la Semaine nationale de la performance commerciale.

ICN

Munier aux Ressources

Nouveau directeur des Ressources à l’ICN Business School de Nancy ! Céline Munier succède à Bertrand Lebrun, parti en retraite après trente-cinq années au sein de l’école. Diplômée d’ICN Promotion en 1998 et détentrice du diplôme de juriste en conseil en entreprises de la Faculté de Droit de Nancy, Céline Munier a débuté sa carrière chez KPMG Entre-prises en audit et expertise- comptable. En 2003, elle rejoint la PME industrielle 3E International en tant que responsable administrative et financière. Cinq ans plus tard, elle rejoint le groupe Vivarte pour reprendre la direction administrative et financière de l’enseigne Beryl. «Je me réjouis de retrouver ICN Business School pour m’investir dans de nouvelles activités avec l’équipe et contribuer à la dynamique enclenchée pour le rayonnement de l’école», explique la nouvelle directrice. Cette nomination s’inscrit dans la poursuite de la stratégie mise en place par ICN en 2011 tout en contribuant à la féminisation des instances de direction de l’école.

CerFrance Adheo

Lié à Moncel

Du nouveau à l’agence CerFrance Adheo, cabinet d’expertise comptable, de Moncel-lès-Lunéville sur le pôle Lavoisier ! Catherine Lié succède à Stéphane Morel à la tête de l’agence lunévilloise. Ancienne conseillère d’entreprise, elle a pris ses fonctions de responsable au début du mois de mai. En Lorraine, le réseau CerFrance regroupe plus de 4 800 adhérents chefs d’entreprise.

Lunéville

Flavien en développement

Cap sur les soins corporels et de parfums d’ambiance pour l’entreprise adaptée Flavien de Lunéville ! Cette société, créée en 1967 dans la cité cavalière et implantée depuis 1989 quai de Sélestat, développe depuis quelques temps des compétences nouvelles au sein de son pôle recherche et développement et propose une nouvelle gamme dans ce secteur. Quarante employés handicapés travaillent aujourd’hui au sein de la structure.

ERDF

Recherche entreprises

ERDF (Électricité réseau distribution de France) en quête d’entreprises de terrassement notamment ! Le 27 mai, le groupe a convié, au Domaine de l’Asnée de Villers-lès-Nancy, une centaine d’entreprises pour les informer sur les possibilités de contrats de sous-traitance. En Lorraine, 250 millions d’euros ont été investis par le distributeur d’électricité les trois dernières années, dont plus de la moitié correspond à des activités confiées à des sous-traitants. «Nous projetons de poursuivre notre programme ambitieux d’entretien, d’extension et de modernisation des réseaux électriques basse et moyenne tension dans les années à venir », assure le groupe. Pour tenir de l’augmentation régulière des chantiers générés par son activité, le groupe est donc à la recherche constante de nouvelles entreprises prestataires. Avis aux amateurs !