Immobilier

Acte CBRE soigne les professions libérales

Neuve, accessible, conçue spécialement pour les professions libérales, la Maison Médicale de Laneuveville- devant-Nancy, rue Lucien Galtier, est annoncée. Le projet piloté par l’Adim Est et commercialisé par Acte CBRE, s’annonce prometteur. D’un budget global de trois millions d’euros, ce chantier s’inscrit dans le programme de construction «les Rives de Sainte-Valdrée». Le point sur le projet dont la livraison est prévue pour le premier semestre 2014.

420
Le projet de la Maison Médicale de Laneuveville-devant-Nancy, rue Lucien Galtier, piloté par l’Adim Est et commercialisé par Acte CBRE, s’annonce prometteur.
Le projet de la Maison Médicale de Laneuveville-devant-Nancy, rue Lucien Galtier, piloté par l’Adim Est et commercialisé par Acte CBRE, s’annonce prometteur.
Le projet de la Maison Médicale de Laneuveville-devant-Nancy, rue Lucien Galtier, piloté par l’Adim Est et commercialisé par Acte CBRE, s’annonce prometteur.
Le projet de la Maison Médicale de Laneuveville-devant-Nancy, rue Lucien Galtier, piloté par l’Adim Est et commercialisé par Acte CBRE, s’annonce prometteur.

Cap sur les professions libérales pour Acte CBRE Nancy et le nouveau projet, dont l’agence assure la pré-commercialisation de la Maison Médicale, moderne, modulable à Laneuveville-devant- Nancy. Elle sera située à dix minutes de Nancy centre et accessible par la ligne du tramway et pourra toucher une clientèle dans un rayon de trois kilomètres. «L’idée est de regrouper sur un même site des spécialistes, au sein d’une maison médicale, qui se situera sur le site «Les rives de Sainte-Valdrée» à Laneuveville-devant-Nancy. En ce moment la mode est à l’association chez les professions médicales, nous croyons au potentiel du projet», déclare François Suty, le directeur de Acte CBRE Nancy. Une maison médicale qui s’inscrit dans le projet d’aménagement «Les Rives de Sainte-Valdrée», un programme de huit cents logements, piloté par l’Adim Est, une des filiales du groupe Vinci Construction. Et propose neuf cabinets médicaux et paramédicaux à l’acquisition. «C’est un projet d’envergure qui va amener deux mille habitants supplémentaires à Laneuveville. Concernant la maison médicale le budget global est d’un peu plus de trois millions d’euros et la mairie est partie prenante dans le projet.»

Des locaux adaptés

La phase de pré-commercialisation est prometteuse, puisqu’un pharmacien et un opticien sont déjà présents à Laneuveville-devant-Nancy et l’ont déjà signée. Des kinésithérapeutes s’apprêtent à faire de même et un pédiatre est sur les rangs. «Nous recherchons également des pédicures, podologues, dentistes, cabinets d’infirmiers, et pourquoi pas un laboratoire d’analyses médicales». La pharmacie et le magasin d’optique seront ouverts six jours sur sept et il est même question d’un projet de «drive» pour la pharmacie. L’ensemble est composé de trois plateaux de bureaux de quatre cents mètres carrés divisibles en trois ou quatre lots de cinquante-quatre mètres carrés de superficie en moyenne. Sols souples et facilement lavables, possibilité d’adapter les sanitaires, tout est conçu pour répondre aux besoins des professionnels de la santé. Chauffage réversible, VMC à double flux, les locaux seront en conformité avec la réglementation RT 2012 et accessibles. Douze places de parking seront réservées aux praticiens et vingt-quatre à la clientèle. «Pour l’instant la phase pré-commercialisation se déroule, nous poursuivons la prospection. Le chantier devrait démarrer à la fin de cette année pour une livraison du bâtiment au premier semestre, à condition qu’il y ait suffisamment de réservations, au minimum 60 %». Acte CBRE a d’autres projets sur le feu, notamment l’extension géographique du Dynapôle de Ludres et le lancement d’un programme à Flavigny- sur-Moselle, et affiche une belle santé malgré la crise.