Entrepreneuriat

Alexis Lorraine : de la dynamique

1 531 entreprises accompagnées. 390 projets suivis et 383 créations d’entreprises. Bilan 2012 jugé positif pour Alexis Lorraine dans une mouvance de la création d’entreprises régionales à la baisse et des aides publiques qui se réduisent comme peau de chagrin.

402

Baisse généralisée de la création d’entreprises en Lorraine… sauf pour Alexis Lorraine. L’outil régional d’accompagnement à la création d’entreprises affiche des résultats 2012 plus que probants. 1 855 personnes accueillies. 1 531 accompagnées. 383 nouvelles entreprises créées (dont 276 «classiques» le reste étant des entreprises sous le statut d’auto-entrepreneur) soit 583 emplois. Alexis Lorraine pèse aujourd’hui 9 % de la part des créations en Lorraine. «Nous devons être un acteur constitutif à la création d’emplois dans la région», assure Louis-Michel Barnier, le délégué régional d’Alexis Lorraine à l’occasion de son assemblée générale le 25 juin dernier à Nancy. Des créateurs d’entreprises lorrains où la part des femmes est de plus en plus importante. Elle représente chez Alexis 44 % des créateurs (contre 33 % en Lorraine et 30 % au niveau national).

Accompagner avant de financer

Elles s’affichent comme un des moteurs indéniables aujourd’hui des jeunes pousses de la sphère entrepreneuriale. Des chiffres positifs qui ne masquent pas la conjoncture et le climat délicat actuel. «Le contexte général est difficile et complexe pour tous ou face à la baisse des moyens budgétaires, les questions relatives à la poursuite de l’objectif et des missions de chacun se posent dans un climat parfois tendu.» Référence de Jacques Bachmann, président d’Alexis Lorraine, par rapport à la baisse continue des aides publiques pour les organismes d’accompagnement à la création d’entreprises. Sur ce sujet le récent rapport de la Cour des Comptes se veut rassurant. «Le financement de l’accompagnement ne doit pas être négligé car il conditionne souvent l’efficacité des autres dispositifs», peut-on lire dans ce rapport. L’accompagnement en première ligne bien avant le financement. Reste à le faire comprendre. Alexis Lorraine entend bien continuer à le faire…