Carrosserie

Carrosserie Rodhain : diversifier pour perdurer

Dans un climat conjoncturel délicat, la diversification d’activités n’est pas qu’une simple alternative passagère. C’est la stratégie menée depuis plusieurs années par la Carrosserie Rodhain de Ludres-Fléville. Elle vient de se lancer dans l’installation de chambres froides pour les bâtiments industriels. Un nouveau virage bien maîtrisé.

410
La Carrosserie Rodhain continue sa politique de diversification d’activités. Elle vient d’annoncer son lancement dans l’installation de chambres froides pour les bâtiments industriels.
La Carrosserie Rodhain continue sa politique de diversification d’activités. Elle vient d’annoncer son lancement dans l’installation de chambres froides pour les bâtiments industriels.

Des porteurs poids lourds aux bâtiments industriels version chambre froide ! Un fossé entre les deux activités ? Pas si sûr. Les équipes de la Carrosserie Rodhain viennent de prouver récemment le contraire en franchissant le pas. Le carrossier-constructeur de Ludres-Fléville vient de se lancer dans l’installation de systèmes de chambres froides dans les bâtiments industriels. «Nous sommes déjà présents sur l’installation de la filière Froid au niveau des différents porteurs. Aujourd’hui, nous mettons en pratique nos compétences, non pas sur des trains de roues, mais sur la terre ferme. C’est une nouvelle activité pour nous mais elle va nous permettre continuer notre développement et de faire face à une conjoncture difficile», explique- t-on à la direction de la société. À son tableau de chasse : un bâtiment de près de 800 mètres carrés du côté de Metz-Woippy chez les professionnels de l’agroalimentaire (sociétés Jean-Charles et Cash Samer).

Cibler les marchés de niche

Un tournant bien négocié dans l’activité du carrossier jugé indispensable pour continuer à faire tourner l’entreprise (créée en 1932 par Henri Rodhain et installée sur le Dynapôle de Ludres-Fléville depuis 1994). La diversification comme salut… pas vraiment une nouveauté pour la carrosserie Rodhain. Depuis plusieurs années, cette carte stratégique est abattue par ces professionnels toujours à la recherche de nouvelles niches de marché. Rachat d’une carrosserie nancéienne version Véhicule Léger, adhésion au réseau de carrossiers AD (groupe Autodistribution affichant près de 1 500 réparateurs agréés dans l’Hexagone) en passant par l’obtention de l’agrément pour effectuer les contrôles périodiques obligatoires sur certains engins de levage. Les cordes à l’arc du carrossier sont plus multiples. Ces choix stratégiques, pris dans une période délicate, permettent aujourd’hui à l’entreprise d’envisager son avenir avec une certaine sérénité… en attendant de nouvelles pistes de développement.