Grande guerre

De la dynamique

Le centenaire de la Grande guerre… une opportunité ! Pas un scoop mais le message a, de nouveau, été lancé fin juin à l’occasion de l’assemblée générale du Comité régional du tourisme au Centre mondial de la Paix à Verdun. Une opportunité pour toute la Lorraine. Côté Centenaire de la «Der des Ders», les départements […]

368

Le centenaire de la Grande guerre… une opportunité ! Pas un scoop mais le message a, de nouveau, été lancé fin juin à l’occasion de l’assemblée générale du Comité régional du tourisme au Centre mondial de la Paix à Verdun. Une opportunité pour toute la Lorraine. Côté Centenaire de la «Der des Ders», les départements de Moselle, de Meurthe-et-Moselle et des Vosges sont en cours de labellisation. «Il faut faire évoluer l’offre d’un tourisme de mémoire vers un tourisme d’histoire et de mémoire», explique Christian Mantei, le directeur du groupe Atout France agence de développement touristique de la France. Objectif : «donner une offre d’histoire à une clientèle touristique exigeante. C’est un beau challenge pour vos territoires et il faut tout mettre en oeuvre pour que cette dynamique se poursuive après 2018» Cap sur l’excellence.

Ligny-en-Barrois

L’Adapeim primée

Premier prix des Victoires de l’accessibilité ! À l’occasion du 53ème congrès de l’Unapei (Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées et de leurs amis), l’Adapeim (Association départementale des amis et parents d’enfants inadaptés de la Meuse) s’est vue remettre cette distinction. L’association travaille en partenariat avec le groupe Essilor, spécialisée dans la fabrication de verres de lunettes et de matériels pour les opticiens. Sur son site de Ligny-en-Barrois, le groupe emploie plusieurs personnes suivies par l’association meusienne.

Commercy

Kep Technologies en vue

Après l’industriel Safran, le groupe Kep Technologies siégera sur l’ancien site du 8ème RA de Commercy. L’info est tombée sur le stand Aériades, cluster aéronautique lorrain, au dernier salon du Bourget. Ce groupe de quatre cents salariés, spécialisé, notamment dans l’aéronautique et déjà présent en Lorraine à Laxou via Collot Technologies, prévoit à Commercy une activité de tôlerie pour l’aéronautique et le nucléaire. «Nous devrions débuter avec une quarantaine de salariés. L’objectif est d’arriver au triplement ou quadruplement dans les trois à cinq ans. Il y a un vrai programme de développement dans la durée», assure Jean-Pierre Calzaroni, le pdg du groupe dans les colonnes de nos confrères de l’Est Républicain.