Bâtiment

Les artisans ont leur Éco-Parc dans le Toulois

La Communauté de communes du Toulois, propriétaire des anciens terrains militaires de feu le 15ème Régiment du Génie, vient d’inaugurer à Écrouves, le long de la RD 400, les quatre hectares de son Éco-Parc à vocation artisanale et commerciale, version bâtiment du second oeuvre. Une nouvelle étape dans le vaste programme d’aménagement dit de l’Espace du Génie. Coût total de l’opération : près de deux millions d’euros.

346
L’inauguration officielle de l’Éco-Parc Artisanal du Toulois s’est déroulée le 8 juillet en présence des élus de la Communauté de communes et des différents partenaires de l’opération.
L’inauguration officielle de l’Éco-Parc Artisanal du Toulois s’est déroulée le 8 juillet en présence des élus de la Communauté de communes et des différents partenaires de l’opération.
L’inauguration officielle de l’Éco-Parc Artisanal du Toulois s’est déroulée le 8 juillet en présence des élus de la Communauté de communes et des différents partenaires de l’opération.
L’inauguration officielle de l’Éco-Parc Artisanal du Toulois s’est déroulée le 8 juillet en présence des élus de la Communauté de communes et des différents partenaires de l’opération.

Une nouvelle offre foncière pour les entrepreneurs du Toulois sur les anciens terrains militaires du 15ème Régiment du Génie, aujourd’hui propriété de la Communauté de communes du Toulois. Après un Pôle Tertiaire toujours en expansion qui devrait voir l’arrivée prochaine d’une pépinière d’entreprises sur le site des anciennes casernes à Écrouves. Un Pôle Industriel avec le vaste programme de réhabilitation du site de la défunte usine Kléber. Un Pôle commercial à Dommartin-lès-Toul avec l’ensemble Jeanne d’Arc qui commence réellement à décoller, place aux énergies renouvelables et au développement durable version bâtiment du second oeuvre grâce à l’Éco-Parc artisanal situé sur la commune d’Écrouves. Quatre hectares de surface et une vingtaine de parcelles (de 1 500 à 6 000 mètres carrés) sont aujourd’hui disponibles pour un prix moyen de trente euros le mètre carré. Cette offre toute fraîche, inaugurée le 8 juillet dernier par les élus (dont notamment la nouvelle présidente de la Communauté de communes du Toulois depuis quelques jours : Kristel Juven), commence déjà à trouver preneur.

Pôle artisanal et commercial

L’enseigne Aubade Dupont (Est) est la première entreprise à s’y être implantée. «Nous enregistrons également plusieurs demandes de la part d’artisans locaux étant aujourd’hui en location et qui souhaitent acquérir leur propre terrain et avoir une vitrine commerciale bien visible», assure Elise Martin du Pôle Développement de la structure intercommunale. La volonté affichée de la Communauté de communes est de faire de cet Éco-Parc «un pôle artisanal et commercial centré sur le second oeuvre du bâtiment et de l’équipement de la maison liés aux économies d’énergie. » Éco-constructeurs, chauffagistes et autres professionnels des bâtiments «verts» devraient trouver leur bonheur sur cet espace situé le long de la RD 400. La situation géographique se veut idéale en termes de visibilité et d’attractivité avec un transit de circulation de près de 4 700 véhicules par jour et une connexion vers l’ouest Toulois et le sud meusien loin d’être anodine. Le tout avec une possibilité de raccordement au réseau de chaleur bois développé sur cette partie du territoire, notamment pour alimenter le Pôle aquatique «O’vive» à proximité. Reste aux parcelles, aujourd’hui viabilisées et opérationnelles, à trouver preneur.