Roselyne Stoeckle, directrice de Réseau Entreprendre Lorrain

«Nous renforçons notre accompagnement»

Nom : Stoeckle. Prénom : Roselyne. Signe particulier : nouvelle directrice de Réseau Entreprendre Lorraine depuis quelques semaines en remplacement de Bertrand Louapre. L’ancienne responsable de l’agence messine entend continuer à développer ce réseau d’accompagnateurs de porteurs de projet. Objectif : atteindre les vingt projets chaque année tout en renforçant l’accompagnement des entreprises suivies dans leur développement et notamment à l’exportation.

551
«Le renforcement de l’accompagnement des porteurs de projets est l’une de nos priorités cette année», assure Roselyne Stoeckle, la directrice de Réseau Entreprendre Lorraine.
«Le renforcement de l’accompagnement des porteurs de projets est l’une de nos priorités cette année», assure Roselyne Stoeckle, la directrice de Réseau Entreprendre Lorraine.
«Le renforcement de l’accompagnement des porteurs de projets est l’une de nos priorités cette année», assure Roselyne Stoeckle, la directrice de Réseau Entreprendre Lorraine.
«Le renforcement de l’accompagnement des porteurs de projets est l’une de nos priorités cette année», assure Roselyne Stoeckle, la directrice de Réseau Entreprendre Lorraine.

Les Tablettes Lorraines : À l’occasion de l’assemblée générale de Réseau Entreprendre Lorraine fin juin, l’objectif de vingt projets annuels à accompagner a été lancé, un beau challenge pour une directrice nouvellement nommée ?
Roselyne Stoeckle : Un beau challenge qui est bien engagé. Pour cette année, nous avons déjà neuf projets et treize futurs lauréats et les comités d’engagement ne cessent de se multiplier. L’objectif devrait être atteint à la future Fête des lauréats que nous devrions réaliser en mars 2014 à Nancy. Nous faisons tout pour renforcer encore plus notre accompagnement aussi bien des porteurs de projets que des lauréats.

De quelle manière ? Nous allons centrer sur des étapes spécifiques à la vie de l’entreprise accompagnée avec la mise en place d’un diagnostic au bout de vingt-quatre mois et toujours grâce à cette notion de proximité qui nous caractérise. D’autres pistes sont également présentes comme celle de l’accompagnement de nos lauréats à l’international. Cet accompagnement à l’exportation devrait voir le jour à la fin de cette année ou au début de 2014.

Dans cette logique de l’accompagnement, au niveau national votre réseau vient de lancer le dispositif «Réseau Entreprendre Croissance». Quel est son fonctionnement ?
Il vise à accompagner d’anciens lauréats ou des adhérents dans leur développement au-delà de cinquante salariés sur la base d’un accompagnement spécifique et d’un concours en financement de 200 000 à 400 000 euros. La sélection des bénéficiaires potentiels va s’effectuer au sein d’un comité stratégique à l’image de ce qui existe au niveau des porteurs de projets. À noter que notre programme a le soutien de la BPI (Banque publique d’investissement), de la Caisse des Dépôts et de la Fondation Entreprendre.

Quand ce dispositif sera-t-il opérationnel en Lorraine ?
Le programme est en cours de démarrage dans la région. Nous avons déjà identifié des lauréats et des adhérents qui pourraient être intéressés. Certains ont démontré la viabilité de leur entreprise mais restent en deçà de leur potentiel de croissance. Avec ce nouveau dispositif, nous les accompagnons aussi dans cette phase de croissance pour les aider à réussir leur projet de développement. Des projets ambitieux et surtout créateurs d’emplois et de richesse.