Vittel

Un labo agroforestier

Faire valoir les bénéfices de l’association arbre-agriculture ! C’est tout l’objectif du laboratoire agroforestier lancé au début du mois par le groupe Vittel et l’association Pur Projet. Un premier pilote de sept mille arbres est installé sur l’impluvium de Vittel. Ce nouveau projet agroforestier, en plein coeur du massif vosgien, est le digne héritier d’un […]

385

Faire valoir les bénéfices de l’association arbre-agriculture ! C’est tout l’objectif du laboratoire agroforestier lancé au début du mois par le groupe Vittel et l’association Pur Projet. Un premier pilote de sept mille arbres est installé sur l’impluvium de Vittel. Ce nouveau projet agroforestier, en plein coeur du massif vosgien, est le digne héritier d’un programme mené en Amazonie où un million d’arbres ont été plantés et 30 000 hectares de forêt primaire préservée.

Bussang

Camping cinq étoiles

Le Domaine de Champé, le premier camping cinq étoiles de l’Est de la France. L’infrastructure vient de recevoir cette nouvelle distinction. Le plus proche camping à être aussi étoilé se trouve chez nos voisins jurassiens au lac de Chalain. Piscine extérieure, piscine intérieure, salle de fitness, snack, salle de séminaires, spa, terrain multisports, bar à vins ou encore bâtiment sanitaire écologique… le must version camping. Quatre millions d’euros d’investissement ont été nécessaires pour que Jean-Michel Géhin et Christelle Marck puissent atteindre cette constellation.

CGPME 88

Haro sur la fiscalité verte

Une taxe carbone et un rééquilibrage de la taxation essence diesel pour financer une partie du Cice (Crédit Impôt Compétitivité Emploi) ! L’idée vient d’être émise par le ministère de l’Environnement sur la fiscalité écologique. Face à cette réflexion «verte», la CGPME des Vosges voit rouge. «Si cette proposition devait être mise en oeuvre, cela aggraverait lourdement le déficit de la compétitivité des entreprises, et notamment des PMI françaises, déjà fortement pénalisées en Europe par un taux de prélèvements obligatoires qui bat tous les records», explique- t-on la Confédération patronale. «La situation particulièrement difficile du monde du transport en France et sa forte contribution fiscale à la réduction de la consommation d’énergie, justifieraient des mesures de soutien. Les entreprises, et notamment celles du secteur du transport, ne peuvent aujourd’hui supporter de nouvelles charges, alors même qu’aucune des études d’impact sectorielles pourtant prévues n’a été menée. » La CGPME vosgienne s’oppose clairement à ce projet de nouvelle taxe carbone- diesel.