CCIT 55

Cliquer et se développer

Depuis juin 2011, les chefs d’entreprise meusiens peuvent apprivoiser les technologies de l’information et de la communication en suivant des réunions thématiques, des formations ou encore des conférences animées par Maïté Giangrandi. L’objectif est clairement de doper leur performance et leur chiffre d’affaires.

L’économie numérique et les TIC (technologies de l’information et de la communication) ne peuvent plus être ignorées par les entreprises à l’heure où les achats en ligne ne connaissent pas la crise. «Sans référence sur Internet, une entreprise n’existe pas aux yeux des clients», rappelle Maïté Giangrandi, la chargée de mission TIC de la Chambre de commerce en poste depuis plus de deux ans. Pour justement aider les dirigeants à mieux connaître les nouvelles technologies, les sensibiliser et les informer sur les prestataires locaux, la spécialiste organise des réunions thématiques le lundi matin portant sur les outils Google : augmenter la fréquentation de son site Internet, développer la notoriété, communiquer sur les réseaux sociaux, promouvoir ses produits et fidéliser ses clients grâce aux e-mails. Les jeudis soirs, les rendez- vous sont orientés sur : adapter les logiciels à son entreprise, concevoir et référencer son site Internet mais également développer la vente en ligne. L’objectif est de donner des clefs aux dirigeants et de répondre à leurs questions. Pour ceux qui sont intéressés et veulent dimensionner leur projet, des accompagnements individuels sont ensuite proposés.

L’Internet mobile

En 2013, près de 270 inscriptions ont d’ores et déjà été recensées, permettant ainsi à 90 entreprises de mieux maîtriser l’Internet. «Cet appui gratuit leur permet de mieux nourrir leur réflexion en amont. Après il n’est pas question de prendre la place d’un prestataire. Mon rôle est de faciliter leurs démarches», confie la chargée de mission. Le 7 octobre prochain, la CCI proposera au centre mondial de la Paix à Verdun une conférence portant sur «L’internet mobile, l’évolution est en marche !» Ce thème n’a évidemment pas été choisi au hasard mais répond à une tendance actuelle avec le boom des smartphones et des tablettes que les consommateurs ne quittent plus. Selon une étude récente, le taux de pénétration du smartphone est de 38 % avec une forte dépendance des usagers. «Face à l’évolution de la consommation, il n’est pas question de passer à côté de cette réalité mais plutôt de s’interroger pour savoir comment fidéliser ses clients et comment vendre plus et mieux», prévient Maïté Giangrandi. Pour justement profiter de ces nouvelles opportunités, encore faut-il avoir un site adapté, connaître le paiement sans contact (par téléphone), tester l’envoi de SMS percutants pour attirer les clients mais aussi respecter la réglementation avec les déclarations légales liées aux fichiers CNIL. Tous ces aspects seront donc abordés. Et après le succès de la première conférence qui avait eu lieu en 2012, la chargée de mission espère mobiliser une centaine de personnes en octobre prochain.