Services

Crèches d’entreprises : c’est une Maison Bleue

Cela bouge dans l’univers convoité des crèches d’entreprises ! La Maison Bleue, l’un des acteurs majeurs de ce marché en plein boom vient d’annoncer l’acquisition du groupe Crèches Baby & Co, histoire de renforcer sa présence dans l’Est de la France. L’établissement situé sur le site Saint- Jacques de Maxéville depuis 2010 passe dans le giron de ce groupe qui annonce l’ouverture de nouveaux établissements d’ici 2014.

À la fin de l’année la Maison Bleue devrait compter quatre-vingt-dix établissements.
À la fin de l’année la Maison Bleue devrait compter quatre-vingt-dix établissements.
Le groupe La Maison Bleue vient d’acquérir son homologue Crèches Baby & Co présent notamment sur le site Saint-Jacques de Maxéville.
Le groupe La Maison Bleue vient d’acquérir son homologue Crèches Baby & Co présent notamment sur le site Saint-Jacques de Maxéville.

Vos enfants les intéressent… normal c’est leur business ! Le groupe La Maison Bleue (créé par Sylvain Forestier, chef d’entreprise et Antonia Ryckbosch, puéricultrice en région parisienne et affichant près de soixante-dix crèches réparties sur toute la France) vient d’acquérir son homologue, et non moins concurrent, Crèches Baby & Co présent, notamment depuis 2010 sur le site Saint-Jacques de Maxéxille. «Ce rapprochement est une véritable opportunité pour Crèches Baby & Co. En intégrant le réseau de la Maison Bleue, c’est un chapitre nouveau qui s’ouvre auprès d’une entreprise reconnue nationalement dans le secteur de la petite enfance et avec qui nous partageons une vision commune du métier. C’est également une garantie de pérennité de l’activité sur un marché qui a fortement évolué ces dernières années», explique Pierre Le Moël, directeur général de Crèches Baby & Co.

30 millions d’investissement

À la fin de l’année la Maison Bleue devrait compter quatre-vingt-dix établissements.
À la fin de l’année la Maison Bleue devrait compter quatre-vingt-dix établissements.

Ce groupe de crèches interentreprises (fondé initialement par le groupe industriel Delfingen) possède quatre autres établissements que celui de l’agglomération nancéienne : Besançon, Montbéliard, Lyon et Belfort. Une forte présence dans l’Est qui a naturellement attiré la Maison Bleue. «Cette acquisition va nous permettre de renforcer significativement notre présence dans l’Est de la France, tout en s’appuyant sur une entreprise connue et reconnue. Nous partageons les mêmes valeurs en termes de démarche qualité et de pédagogie», assure Sylvain Forestier, le président de la Maison Bleue. Au début de l’année, son groupe a annoncé un investissement de 30 millions d’euros pour accompagner l’ouverture de trente nouvelles crèches dans l’Hexagone et de 1 200 nouveaux berceaux. Deux nouveaux établissements devraient voir le jour dans le Grand Est d’ici le mois de septembre 2014 avec sans doute une ouverture dès la rentrée prochaine. Ce plan ambitieux passe également par la création annoncée d’une centaine d’emplois, la formation du personnel (la Maison Bleue a ouvert une École d’auxiliaire de puériculture l’an passé). À la fin de l’année, le groupe la Maison Bleue devrait comptabiliser pas moins de quatre-vingt-dix crèches, trois mille six cents berceaux et près de mille deux cents collaborateurs.