Services

Kimballou veut mettre les entreprises sur le terrain

Complexe fonctionnel dédié au sport loisir, Kimballou, installé dans le Toulois, vise à développer son action vers le monde de l’entreprise. Son gérant, Pascal Augé, entend exploiter le créneau des challenges entre PME, grande distribution et artisanat. L’idée génère un indéniable potentiel, sur un territoire où le tissu d’entreprises est diversifié.

Tournois entre PME, services de sociétés ou de collectivités territoriales, joutes mettant en jeu des enseignes de la grande distribution, challenges interbancaires, entre armées, police- gendarmerie, pompiers, fédérations professionnelles, représentants syndicaux et patronaux… Pascal Augé, gérant de la structure Kimballou, ne manque pas d’idées et compte bien les réaliser. Cet ancien militaire a ouvert voilà quelques semaines, au coeur du Toulois, un espace hyper fonctionnel entièrement dévolu au sport loisir. Le site a de la classe : 500 mètres carrés de surface dont un terrain synthétique de football 3×3, un de basket 3×3, un de badminton, un de squash. On peut aussi s’adonner au tennis de table. Le complexe est un ancien hangar, aujourd’hui entièrement mué en salle multisports. Coût global de la réalisation : 80 000 euros. Vestiaires, espace restauration, adaptabilité au handicap, écran TV : le confort et le design ont été particulièrement soignés. Après quelques mois de fonctionnement, le concept a trouvé son rythme de croisière et fait ses premiers adeptes : principalement des particuliers. Des férus de sport venant se détendre, souvent après le travail, avec raquettes ou ballons. Pascal Augé peaufine pour la rentrée d’autres axes de développement et veut faire monter en puissance l’activité. Il est persuadé que Kimballou peut séduire le monde entrepreneurial, un peu à l’image de ce qui se fait en Allemagne ou dans les pays anglo-saxons.

Le sport valorise l’entreprise
Il précise sa pensée : «Lors de tournois ou de challenges, cela peut être une excellente occasion pour une société de développer une plus grande solidarité entre collaborateurs à l’occasion d’une rencontre de basket ou de badminton, mais aussi de valoriser son image auprès de ses clients, partenaires ou concurrents ». Le concept a tendance à se développer en France depuis quelques années. Les sessions de paint-ball et autres stages sportifs ou d’immersion en pleine nature qui ont pour but de renforcer la cohésion d’un groupe se multiplient. La formule est très prisée dans le domaine commercial, les branches de l’ingénierie, les grandes écoles. Pascal Augé ajoute : «Bien souvent, sur une même zone d’activités, les entreprises qui se côtoient ne se connaissent pas toujours. Une simple partie de squash peut contribuer à renforcer les liens». C’est indéniable : les atouts pour l’entreprise ne sont pas négligeables : mise en valeur de l’esprit d’équipe, de concentration, d’adaptation, d’abnégation… en prenant du plaisir. En quelque sorte, allier esprit d’entreprise et pratique individuelle. Kimballou peut donc intéresser de nombreux secteurs : commerce, restauration, assurances, banques, immobilier… Que ce soit dans l’engagement d’une entreprise dans sa gestion de personnel ou dans l’intéressement de ses collaborateurs, l’opportunité est trouvée de partager un temps sportif. Les artisans peuvent même y déceler leur intérêt lors de rencontres entre corporations. Les possibilités sont légion. Il suffit de prendre contact avec le gérant qui gère ensuite l’organisation et le déroulé de l’action, qu’elle soit ponctuelle (tournoi) ou durable (championnat). Le matériel est fourni. Seul impératif : ne pas utiliser de chaussures marquantes sur les surfaces de jeu. Concernant les horaires, Pascal Augé résume la formule de Kimballou. Avec le terme flexibilité comme fil rouge : «Le complexe est ouvert 7/7, de 10 h à 22 h. Si les entreprises veulent jouer à 8 h, cela ne pose aucun souci. Nous sommes à leur disposition». Reste à présent pour lui à trouver les interlocuteurs intéressés par son créneau. Des sportifs au sein des entreprises, cela ne manque certainement pas. Pour plus d’infos : kimballou.com 09 52 26 27 06.